22 octobre 2020

Au Yémen, l’escalade des violences et une seconde vague de Covid-19 font craindre le pire

Après six ans de guerre, les souffrances des Yéménites se poursuivent : 80% de la population a besoin d’aide humanitaire. La récente intensification des combats ont fait des dizaines de morts parmi les civils et entrainé la fuite de 90 000 personnes, déjà extrêmement vulnérables. À ceci s’ajoute une terrible situation d’insécurité alimentaire et la menace des maladies.

L'association humanitaire CARE aide les populations au Yémen

80% da population ne peut pas survivre sans aide humanitaire

Au Yémen, la combinaison de plusieurs facteurs - conflit armé, Covid-19, effondrement de l’économie - a entrainé une situation cauchemardesque dans laquelle la majorité de la population ne pourrait pas survivre sans aide humanitaire.

Les prix des denrées alimentaires n’ont cessé d’augmenter cette année, ajoutant encore à la misère des familles déjà éprouvées par six longues années de guerre. A Sanaa, le prix des fruits et légumes sur le marché a augmenté de 125% ! Les gens n’ont plus d’autres choix que de vendre leurs vêtements, leurs meubles, ou encore de mendier pour avoir de quoi manger.

L'intensification des combats et le Covid-19 aggravent la situation

L'intensification des combats dans les gouvernorats de Marib, Hodeida et Taizz limite également l'accès des populations à la nourriture les rendant de plus en plus vulnérables. En effet, nous constatons sur le terrain que dans les régions plus impactées par les combats, la population souffre davantage de la faim. 

A Marib et Hodeida notamment, la situation est critique : la population déjà très affaiblie est aujourd’hui menacée par la recrudescence des combats et les maladies : Corinavirus, polio, rougeole. La situation est particulièrement préoccupante à Marib : la ville abrite déjà près de 750 000 déplacés, et d’autres continuent d’arriver, fuyant les combats. Ces familles, qui ont tout perdu, vivent dans des camps surpeuplés, sans accès à l’eau ce qui fait craindre une propagation rapide des virus.

L'action de CARE au Yémen

Chaque mois, CARE aide environ 1,3 million de personnes dans 13 gouvernorats du Yémen en fournissant de la nourriture, un soutien financier, de l'eau et des services d'assainissement. 

Contact médias

Des porte-paroles au Yémen sont disponibles pour des interviews. Contactez Camille Nozières : nozieres@carefrance.org, 0786004275