10 novembre 2020

Il s’en passe des choses pour notre planète et pour la lutte contre le changement climatique en ce moment ! Pour que vous soyez incollables sur ces combats si importants, on vous propose un petit état des lieux des 4 actus que vous auriez pu manquer. 

climat actualité cop26 CARE
© CARE

1/ Le report de la COP26 qui aurait dû débuter lundi 9 novembre à Glasgow

Oui, mais la COP c’est quoi exactement ?

C’est LA réunion où quasi tous les gouvernements (197 ! ) se retrouvent autour d’une même table pour parler du climat. La première a eu lieu en 1995 à Berlin. Depuis 2016, elles ont une ambition principale : s’assurer que les États signataires de l’Accord de Paris honorent leur promesse de tout faire pour éviter une catastrophe climatique mondiale.  

Le texte exhorte notamment les Etats à :  

  • Contenir d’ici 2100 le réchauffement climatique en dessous de 1,5° ou 2°C par rapport aux niveaux préindustriels.
  • Soutenir les pays en développement, les moins responsables mais les plus affectés par le changement climatique.
  • Atteindre la neutralité carbone, c’est à dire ne pas émettre plus d’émissions de gaz à effet de serre que ce que les océans et forêts peuvent absorber.  

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les États sont loin d’être bons élèves… À cause du manque d’actions politiques, nous nous dirigeons aujourd’hui vers une trajectoire de 3 à 4°C de réchauffement climatique d’ici 2100 selon les scientifiques. La quasi-totalité des pays du G20 responsables de 80% des émissions globales de gaz à effet de serre n'ont pour l'instant toujours pas officiellement corrigé leurs copies, à l'exception de la Russie.  

L’urgence est là. Et le report de la COP26 ne doit être un prétexte à l’inaction pour les États qui peuvent (et doivent !) mettre en place des politiques fortes dès maintenant.

2/ Pire encore, les États-Unis ont décidé de quitter l’Accord de Paris

C’est officiel depuis mercredi dernier : le 2ème pays le plus émetteur de gaz à effet de serre est sorti de l’Accord de Paris. Leur engagement est pourtant important pour sauver la planète !

Mais on a quand même une bonne nouvelle : le futur président Joe Biden a promis de faire revenir les États-Unis dans l’Accord et de mettre en place des politiques bénéfiques pour l’environnement. Il y a du pain sur la planche pour rattraper le retard pris sous l'administration Trump ! Affaire à suivre…

3/ Et en Europe, il se passe quoi pour le climat ?

Justement, hier était un grand jour. Le Parlement européen a adopté les modalités du fonds de relance de l’Union européenne suite à la pandémie. 

Si les députés européens ont voté pour qu’au moins 40% des fonds reçus par chaque État soient utilisés en faveur du climat et de la biodiversité, ils n’ont malheureusement pas exclu les industries des énergies fossiles des potentiels bénéficiaires. Un comble quand on connait l’impact dévastateur de leurs activités sur l’environnement !

4/ Un sommet financier sous le signe la lutte contre le changement climatique ?

Et ce n’est pas tout ! Cette semaine a lieu le Sommet Finance en Commun.

Kezako ? C’est le premier sommet réunissant 450 États et banques publiques de développement pour parler de leur rôle dans la création d’un monde juste et résilient. C’est le moment ou jamais de faire part de leur détermination à financer la transition écologique, à soutenir les populations des pays du Sud qui sont en première ligne des impacts et à stopper les financements aux industries des énergies fossiles de se réunir. 

Et c’est d’autant plus important pour la France qui accueille ce sommet : l’accueillir, c’est bien, mais être cohérent dans ses actions, c’est mieux !

L'action de CARE contre le changement climatique

La lutte contre les impacts climatiques est l’une de nos priorités sur le terrain car elle rejoint la lutte contre l'extrême pauvreté et les injustices.

  • CARE soutient les populations affectées par des chocs climatiques ponctuels (tempête, inondations) ou de long terme (variabilité des saisons et des précipitations).
  • CARE met en place des programmes de préservation de l'environnement et d'adaptation au changement climatique : soutien agricole aux communautés qui souffrent de la disparition des glaciers ; mise en place de réseaux d'accès à l'eau ; projets de plantation de mangroves et de restauration de systèmes de défense côtiers.
  • CARE participe également aux négociations internationales sur le climat et mène des actions de plaidoyer pour inciter les gouvernements à mettre en oeuvre des politiques climatiques ambitieuses.