12 novembre 2020

Syrie. Ces filles ont une vision du monde qui va vous épater !

Depuis bientôt 10 ans, la guerre en Syrie a provoqué l’une des pires crises humanitaires au monde. Malgré des vies tiraillées, découvrez beaucoup d’espoir dans le discours de ces deux jeunes et courageuses réfugiées soutenues par CARE en Jordanie.

réfugiées syrie soutien CARE
© CARE

Plus de 11 millions de déplacés et réfugiés depuis le début de la guerre en Syrie.

Les combats en Syrie font rage et obligent des millions de familles, comme celles de Shahed et Yamaha, à tout abandonner derrière elles. Sur place, la situation est dramatique : des civils risquent leurs vies chaque jour sous les tirs et les bombardements. Et le pays est confronté à une grande pauvreté. Face à ces traumatismes, CARE offre un soutien psychologique aux réfugiés et les aide à se reconstruire.

« La guerre en Syrie nous a beaucoup appris sur la vie », Shahed, 15 ans.

L'association CARE soutient les réfugiés syriens en jordanie
© CARE

« Nous avons tous dû accepter cette nouvelle épreuve. Tous des projets d’avenir ont été détruits, du jour au lendemain. Ma famille est réfugiée, mais nous avons la chance de ne pas vivre enfermés dans un camp. »

Shahed et sa famille ont fui Dara’a, en Syrie, il y a 7 ans. Malgré les difficultés, cette épreuve n’a fait que renforcer son courage.  À travers un groupe d’entraide pour les adolescents réfugiés organisé dans un centre communautaire de CARE à Irbid, en Jordanie, Shahed redonne espoir à de nombreux jeunes. 

« Oui, nous avons de nombreux problèmes mais nous devons garder espoir en nos projets d’avenir ! Affronter les difficultés, les comprendre et aller de l’avant. La guerre m’a appris que nous sommes plus forts que nous le pensons, et notamment les filles ! »

Justement, Shahed a un message fort à faire passer aux filles du monde entier : 

« Vivez la vie à laquelle vous aspirez. Ne vous mettez pas trop de pression mais relevez pas à pas vos défis. Ne laissez pas vos émotions négatives vous arrêter ou même vous ralentir. Vous êtes plus fortes que vous ne le pensez et vous pouvez réaliser vos rêves ! »

« Nous sommes des filles fortes ! », Yamaha, 17 ans

Yamaha réfugiée syrienne CARE
© CARE

Yamaha sait que sa communauté a de nombreux défis à relever mais qu’en s’unissant, les filles de son pays pourront devenir plus fortes et faire changer les choses. Elle est déjà très engagée dans ce combat ! 

« De nombreuses familles pensent que le mariage précoce est un moyen de mettre leur fille en sécurité, ou que cela va résoudre leurs problèmes économiques. Mais elles ne réalisent pas le traumatisme que cela crée. Pareil pour l’éducation des filles : beaucoup de parents pensent qu’en allant à l’école, les filles pourraient être confrontées au harcèlement de rue. Ces inquiétudes sont réelles. »

Consciente du chemin qu’il reste à parcourir, Yamaha est malgré tout pleine d’espoir pour toutes les filles dans le monde !

« Les filles du monde entier doivent faire face à leurs problèmes et travailler avec leurs amis, leur famille et leur communauté pour les changer ! Oui les filles syriennes sortent d’une guerre. Beaucoup d’entre nous sont pauvres et ont tout perdu. Mais nous sommes bien plus que cela. Nous sommes des filles fortes ! »

CARE apporte un soutien psychosocial essentiel aux réfugiés syriens

Nos équipes en Jordanie apportent une aide d'urgence aux réfugiés syriens (alimentaire, économique). Nous menons aussi des actions de soutien psychosocial. Par exemple, dans des groupes animés par CARE des adolescentes se réunissent pour discuter de ce qu'elles ont vécu, de la gestion du stress de l'exil aux expériences de violences sexistes. Nos équipes sont là pour les aider à surmonter ces épreuves et soutenir leurs familles.