26 janvier 2021

Syrie : des inondations dévastatrices laissent des milliers de familles sans-abri en plein hiver

Alors que la Syrie fait face depuis 10 ans à un conflit meurtrier qui a fait des millions de déplacés, le nord-ouest du pays est aujourd’hui en proie à des conditions climatiques catastrophiques : neige, inondations dans les camps… Plus que jamais, les populations ont besoin de notre aide. CARE se mobilise sur place pour les soutenir.

L'association CARE soutient les populations en Syrie touchées par les inondations et la guerre
© CARE

Pluies, chutes de neige : les camps de déplacés syriens touchés par de fortes inondations

Depuis 10 ans, ils sont plus de 6,6 millions à avoir fui l’horreur de la guerre au sein même de leur pays, la Syrie. 

Les Syriens et Syriennes réfugiés dans des camps de déplacés dans le nord-ouest du pays font aujourd’hui face à une terrible épreuve. Les inondations liées aux récentes fortes pluies et aux chutes de neige ont détruit les habitations de fortune. 

De milliers de familles ont à nouveau tout perdu. Plus de 4 000 tentes ont été ravagées par les eaux et des lacs se sont formés à l’intérieur de certains camps. Un nouveau coup dur pour ces familles qui manquaient déjà de tout.

« Il pleut continuellement depuis des jours. Les tentes et matelas sur lesquels nous dormons sont recouverts d’eau. Nous ne pouvons pas les sécher parce qu’il n’y a pas de soleil. Ma tente a été inondée et j’ai dû déplacer certains de mes biens dans la tente de mes voisins. Dans le camp, le sol est humide et boueux partout, et mes enfants ont froid », témoigne Abu Ali qui vit dans un camp dans le nord d'Idlib. 

Alors que la région est confrontée à des températures hivernales négatives, les familles sont aujourd’hui sans-abri. Elles n’ont ni chauffage, ni couvertures, ni matelas secs pour dormir. Beaucoup ont dû chercher refuge avec dans des bâtiments publics ou dorment à l’air libre, malgré le froid glacial.

« L’eau est entrée dans la tente où je vis avec mes petits-enfants, recouvrant le sol. Nous ne pouvons plus y vivre maintenant. Nous n’avons pas de couvertures, de nourriture. Il n’y a plus rien. Ce sont des moments difficiles », Zainab, 60 ans, déplacée dans un camp dans le nord d’Idlib.

L'association CARE soutient les populations en Syrie
© CARE

CARE plus que jamais mobilisée pour aider les populations déplacées en Syrie

Au total, ce sont près d’1,5 million de personnes déplacées suite aux violents combats dans le nord-ouest de la Syrie qui ont été impactées par les conditions météorologiques très difficiles.

« Nous craignons également que la situation ne contribue à l’augmentation des infections de Covid-19 et d’autres maladies. Il est urgent de fournir des solutions d’hébergement plus durables pour les familles. Nous devons agir maintenant pour que les femmes, les enfants et les personnes âgées ne soient pas abandonnés à leur sort dans le froid », affirme Sherine Ibrahim, directrice de CARE en Turquie.

Les équipes de CARE sont mobilisées 24 heures sur 24 pour fournir une aide urgente aux populations, en distribuant notamment des biens essentiels (tentes, matelas, couvertures, tapis de sol, ustensiles de cuisine) aux plus impactés.

Nous travaillons également pour protéger les camps des conditions climatiques instables. La plupart des camps dans le nord-ouest de la Syrie sont situés dans des vergers plats adaptés à l’agriculture plutôt qu’à la construction. Ces terrains sont particulièrement vulnérables aux inondations. C’est pourquoi CARE contribue à améliorer la qualité des sols en installant du gravier et élève le niveau des tentes pour prévenir les inondations.

Plus que jamais, les familles qui ont tout perdu ont besoin de nous.