03 février 2021

L'Affaire du siècle : la France condamnée pour son inaction climatique, décision "historique"

C’est une VICTOIRE HISTORIQUE ! L’inaction climatique de la France a été condamnée par la justice grâce à la mobilisation de l'Affaire du siècle. 

La justice vient de reconnaître que l’inaction climatique de la France est illégale, que c’est une faute qui engage sa responsabilité. C’est une victoire historique pour le climat ! Et cette victoire, c’est grâce à vous, grâce aux 2,3 millions de personnes qui soutiennent l’Affaire du Siècle.

Pourquoi cette victoire est-elle historique pour le climat ?

  • C’est la première fois que la responsabilité de l’État français dans le dérèglement climatique est reconnue par la justice du fait de l’insuffisance de ses actions.
  • C’est aussi une énorme victoire de la vérité : jusqu’à présent l’État niait la réalité de son inaction climatique, en dépit des preuves (dépassement systématique des plafonds carbone, rapports du HCC, etc.). Aujourd’hui la justice donne raison à celles et ceux qui depuis des décennies alertent sur l’ampleur de la crise climatique.

Ce que ça va changer ?

Avec ce jugement extraordinaire, dès aujourd’hui, des victimes directes des changements climatiques en France vont pouvoir demander réparation à l’État. La France va donc faire face à une pression inédite pour enfin agir contre les dérèglements climatiques.

Et la procédure juridique n’est pas terminée ! Le tribunal doit maintenant décider s’il ordonne à l’État de prendre des mesures supplémentaires pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre et respecter ses engagements pour le climat. Une nouvelle audience aura lieu au printemps. D’ici là, nous allons déposer de nouveaux arguments pour démontrer que les actions prévues sont insuffisantes et que la justice doit contraindre la France à lutter efficacement et concrètement contre le dérèglement climatique ! Surtout que l’État peut également faire appel de ces décisions.

L’Affaire du Siècle est une action en justice inédite contre l’inaction climatique de la France, portée par Notre Affaire à Tous, la Fondation Nicolas Hulot, Greenpeace France, Oxfam France. Cette initiative a été soutenue par 2,3 millions de citoyens et plusieurs associations dont CARE France.