21 mai 2021

Gaza : malgré le cessez-le-feu, les besoins humanitaires sont immenses, alertent les ONG de l’Alliance Urgences

Alors qu'un cessez-le-feu a été approuvé hier entre Palestine et Israël, les besoins humanitaires à Gaza restent immenses. Les quatre ONG de l’Alliance Urgences - Action contre la faim, CARE, Handicap International et Médecins du Monde - vont apporter une aide immédiate, notamment médicale, mais aussi sur le long terme. 

les associations humanitaires apportent une aide d'urgence à Gaza

Une situation humanitaire critique à Gaza

Après quatorze ans de blocus et un système de santé déjà fragile, ce nouvel embrasement du conflit a encore aggravé une situation déjà désastreuse, laissant Gaza dans la situation humanitaire la plus critique depuis les bombardements de 2014. 

« Jusqu'à présent, les équipes des quatre ONG membres d’Alliance Urgences présentes à Gaza ont déjà pu apporter une aide médicale d'urgence à des milliers de blessés. Nous sommes soulagés qu'il y ait enfin un cessez-le-feu. Mais, malgré cela, la situation nécessite encore une intervention humanitaire immédiate pour répondre à la crise et éviter une nouvelle détérioration de la situation sanitaire. Il y aura également des besoins sur le long terme - au cours des mois et des années à venir - notamment pour la reconstruction », explique Renaud Douci, délégué général de l’Alliance Urgences.

En effet, les services de base, déjà rares avant la crise, et les infrastructures sur lesquelles comptait la population de Gaza ont été en partie décimés par ces dernières violences. Plus de 58 000 personnes ont été contraintes de fuir leur maison. Les bombardements ont affecté l’accès à l’eau et aux services d’assainissement pour plus de 800 000 personnes à Gaza. Six hôpitaux et onze centres de soins de santé ont été endommagés ainsi que la seule clinique de dépistage de la Covid-19 de Gaza, alors que le territoire fait face à une augmentation des cas. 

Témoignages des ONG de l’Alliance Urgences agissant à Gaza

Les taux de Covid-19 sont très élevés

« Nous sommes à un moment critique où la bande de Gaza fait face à un taux de contagion très élevé du Covid-19 et où l'accès à l'eau et à l'assainissement se réduit alors qu’il s’agit d’un moyen essentiel pour mettre en place les mesures barrières et se protéger du virus. À cela s’ajoute le fait que pour s’abriter des bombardements les personnes se réfugiaient dans des abris surpeuplés » souligne Lucas Honauer d’Action Contre la Faim.

Il faut traiter les blessures physiques et les traumatismes

« Les récents bombardements ont été traumatisants pour tout le monde à Gaza, en particulier les enfants. Beaucoup souffrent de troubles liés au stress : incontinence involontaire, urticaire, asthme, graves maux de tête et crises de panique. C’est pourquoi nous allons fournir un soutien à la fois physique et psychologique. Grâce aux fournitures médicales livrées aux hôpitaux, nous allons sauver la vie de milliers de blessés. Et avec plus de cliniques mobiles, nous pourrons fournir un soutien psychosocial à des dizaines de milliers de femmes et enfants », explique Salwa Tibi de l’ONG CARE à Gaza. 

« Le système de santé de Gaza était déjà au bord de l'effondrement avant même cette récente escalade du conflit. La pandémie Covid-19 est toujours très présente dans la zone, et le système de santé est maintenant confronté à une pénurie de médicaments, d'eau et d'électricité. S’ajoute à cela des enjeux en termes de santé mentale, nous devons travailler dur et rapidement pour aider la population de Gaza à se rétablir », déclare Willy Bergogne de Médecins du Monde à Gaza. 

Les personnes âgées ou handicapées sont particulièrement vulnérables

« Avec la violence des bombardements touchant la population civile, la situation des personnes les plus vulnérables est très préoccupante. Les personnes âgées, les enfants et les personnes handicapées sont confrontés à de grandes difficultés lorsqu'ils doivent évacuer, s'inscrire au refuge ou accéder à la nourriture et à l'eau. Les équipes de Handicap International se mobilisent pour aider ces populations vulnérables à évacuer puis à se rendre dans les abris », rappelle Laurent Palustran de Handicap International.

Contact médias :

Des porte-paroles dans la région ou à Paris sont disponibles pour des interviews. Contactez medias@allianceurgences.org , Camille Nozières 07 86 00 42 75, ou Margaux Lesage 06 09 17 35 59

Alliance Urgences : les ONG unies face à l'urgence !
  • L'Alliance Urgences regroupe 6 grandes associations humanitaires de terrain : Action Contre la Faim, CARE, Handicap International, Médecins du Monde, Plan International et Solidarités International. L'Alliance Urgences a pour mission de renforcer la coordination, la rapidité et l’impact de la réponse humanitaire des ONG membres. L'objectif : apporter une aide vitale au plus grand nombre de personnes. L'Alliance lance des appels à la générosité pour mobiliser le public français. "6 ONG 1 Clic 1 don" : https://www.allianceurgences.org/ 

  • Les besoins humanitaires sont immenses. CARE agit en Palestine depuis 1948. Pour faire face à cette nouvelle crise, CARE a lancé un appel à dons mondial de 10 millions de dollars pour soutenir les Palestiniens au cours des trois prochaines années. 2,3 millions de dollars sont déjà nécessaires d’urgence pour apporter un soutien médical vital et immédiat aux Gazaouis. 

Soutenir CARE en toute confiance

Association de solidarité internationale depuis 75 ans, CARE lutte contre l'extrême pauvreté, les inégalités et les violences dans plus de 100 pays dans le monde. CARE agit en Palestine et en Israël depuis 1948 : nous apportons une aide humanitaire et mettons en place des programmes de développement économique et social. 

Faites un don ! 

  • Vos dons sont essentiels : ils nous permettent d’agir rapidement et en toute indépendance pour aider les populations qui en ont le plus besoin et qui sont souvent oubliées de tous.
  • Vos dons sont bien utilisés : nous sommes labellisés par l’organisme Don en confiance qui contrôle les associations en France. Ça vous garantit rigueur et transparence dans l’utilisation des dons que vous nous confiez. Et nos actions sont également contrôlées les institutions publiques qui nous soutiennent (France, Union européenne, ONU).
  • Vos dons peuvent être défiscalisés : 75% du montant de vos dons sont déductibles de vos impôts jusqu’à 1 000 € car nous sommes une association reconnue d’utilité publique.