18 août 2021

Journée de l'humanitaire. Pourquoi ne devons gagner la course contre le changement climatique

Catastrophes naturelles, sécheresses, famines. Le changement climatique impacte déjà de manière brutale les populations les plus défavorisées. À l’occasion de la Journée mondiale de l’humanitaire, CARE rejoint le mouvement #HumanRace, et lance l'alerte : c'est une course contre la montre qui se joue. Une course pour la survie de l'Humanité. Découvrez pourquoi !

L'association CARE aide les plus vulnérables à s'adapter au changement climatique
© CARE

Un phénomène qui tue : des millions de personnes perdent la vie en raison des dérèglements climatiques

Les catastrophes climatiques gagnent en intensité à travers le monde. Et leurs conséquences sont souvent dramatiques. 1,23 millions de personnes ont perdu la vie entre 2000 et 2019 en raison de phénomènes météorologiques extrêmes. Et cette année 2021 ne fait pas exception : chaleurs extrêmes, incendies, séisme … Aucune région du monde n’est épargnée. Si nous n’agissons pas, ces catastrophes pourraient se multiplier au cours des prochaines années, brisant toujours plus de vies sur leur passage.

Les déplacés climatiques, ou lorsque le changement climatique force à fuir

140 millions de personnes seront contraintes de se déplacer d’ici 2050 du fait de catastrophes climatiques. Lorsqu’un tsunami, un tremblement de terre, ou un ouragan frappe, les populations locales sont contraintes de tout abandonner derrière elles. En quelques secondes, leur vie bascule : maisons et cultures détruites, villages dévastés…. Et comme dans toute crise, certaines personnes sont plus à risque d’en subir fortement les conséquences. Les femmes notamment, sont parmi les plus impactées : elles représentent 80% des personnes ayant perdu leur logement du fait de catastrophes liées au climat.  

Malnutrition, famine, accès à l’eau : le changement climatique entraine faim et soif

Les phénomènes extrêmes comme les sécheresses détruisent les récoltes, tuent le bétail. Sans moyen de subsistance, des millions de familles ne peuvent plus se nourrir. En Ethiopie notamment, ces changements entrainent de forts taux de malnutrition. Face à ce constat, CARE mène des projets pour venir en aide aux 8 millions de personnes qui vivent en situation d’insécurité alimentaire dans le pays et qui ne peuvent manger à leur faim chaque jour.

Les conséquences du changement climatique pourraient exacerber les conflits

La surexploitation des ressources naturelles et l’intensification des bouleversements climatiques accentuent la concurrence sur ces ressources naturelles. C’est notamment le cas des terres arables ou de l’eau, des biens pourtant essentiels à la survie des populations. La multiplication des tensions autour de ces ressources menace la paix au sein des communautés les plus impactés, mais aussi entre les États. 

#HumanRace : face au changement climatique, le temps est compté

Pour toutes ces raisons, nos équipes continueront de se battre pour gagner la course contre le dérèglement climatique avec celles et ceux qui en subissent déjà les conséquences. Et nous en sommes convaincus, l’espoir est encore possible !

En 2020, CARE a soutenu plus de 22 millions de personnes en les aidant à s’adapter au changement climatique. Ce sont autant de vies que nous avons changées ! Voici comment nous agissons :

  • CARE soutient les populations affectées par des chocs climatiques ponctuels (tempête, inondations) ou de long terme (variabilité des saisons et des précipitations).
  • CARE met en place des programmes de préservation de l'environnement et d'adaptation au changement climatique : soutien agricole aux communautés qui risquent des inondations liées à la fonte des glaciers de montagne ; mise en place de réseaux d'accès à l'eau ; projets de plantation de mangroves et de restauration de systèmes de défense côtiers.

  • CARE participe également aux négociations internationales sur le climat et mène des actions de plaidoyer pour inciter les gouvernements à mettre en oeuvre des politiques climatiques ambitieuses.