29 octobre 2021

La COP, c’est la réunion climat qui revient chaque année. États, scientifiques, associations se réuniront à partir de ce week-end. Mais quels sont les enjeux de cette COP ? 

L'association CARE lutte contre le réchauffement climatique

Pourquoi cette COP est si importante ?

Parce que le changement climatique s’emballe. Tous les pays en subissent les conséquences au quotidien : 

  • les catastrophes naturelles s’intensifient partout dans le monde : inondations, sécheresses, feux de forêts... Sur les 50 dernières années, le nombre de catastrophes météorologiques- climatiques a été multiplié par 5 dans le monde, soit en moyenne une par jour*.
  • les inégalités et la pauvreté sont exacerbées. Les ressources naturelles (cultures agricoles, eau) se raréfient. Par conséquence, des populations n’ont plus rien à boire ou manger. 
  • L'éco-anxiété et l’angoisse liés au climat touchent désormais toutes les populations : trois-quarts des jeunes dans 10 pays, du Nord comme du Sud, jugent désormais le futur “effrayant”*.

Les rapports des scientifiques ne cessent d’alerter sur l’urgence d’agir. C’est une véritable course contre la montre pour notre survie.

Marre du “blabla": les États ne font rien

Qui se souvient du “Make our planet great again” d’E. Macron ? Dans les faits, les pays pollueurs traînent des pieds pour réduire drastiquement leurs émissions de gaz à effet de serre. Résultat : on se dirige vers un réchauffement climatique de +2,7°C d’ici 2100. C’est bien trop loin des +1,5°C vus comme la limite “vivable” par les scientifiques. C’est pourtant l’engagement des États pris il y a 6 ans lors de la signature de l’accord de Paris.

Et côté financements ? Les pays industrialisés ne tiennent pas non plus leurs engagements pour aider l’adaptation des populations déjà touchées ou pour compenser les pertes et dommages déjà irréversibles (disparition de terres). C’est pourtant une dette historique des pays du Nord, principaux émetteurs de gaz à effet de serre. 

Mais il n’est pas trop tard pour agir

Il est encore possible d’agir mais il faut faire vite selon les scientifiques. C’est pourquoi CARE, avec d’autres associations, participent aux négociations climat. Nous faisons pression sur les gouvernements et les entreprises pour la mise en œuvre de politiques climatiques ambitieuses.

Car la pression citoyenne compte. Le gouvernement français vient d’être condamné par la justice pour inaction climatique. C’est le résultat de la mobilisation de deux millions de Françaises et Français, ainsi que d’associations de l’Affaire du siècle. 

Et au quotidien, nos équipes soutiennent aussi les populations affectées par les dérèglements climatiques. Nous mettons en place des programmes de préservation de l'environnement et d'adaptation : soutien à l'agroécologie ; préservation des ressources en eau... 

* Organisation météorologique mondiale, 2021 

* The Lancet Planetary Health, 2021

RDV : suivez ces 15 jours de COP sur nos réseaux sociaux

RDV sur nos comptes FacebookInstagram et Twitter pour suivre nos expertes climat à la COP.