7 femmes du bout du monde, 7 quotidiens éloignés du nôtre. CARE propose de découvrir les histoires de Minata, Mi Aye Mint, Mahmoubeh... Comme elles, des millions de femmes se battent contre la pauvreté et les inégalités.

Le quotidien de Jeanne Olivia à Madagascar

Chaque jour, plus de 190 millions de personnes partagent leur quotidien en publiant des stories sur Instagram. Si l’on est constamment sollicités par les stories de nos proches, il y en a qu’on ne verra jamais. Et pour cause, ces histoires se passent loin de nous. Ce sont les histoires de femmes vivant dans des pays en développement. Des femmes qui elles aussi ont une « story » à partager.

Depuis 70 ans, CARE soutient les femmes qui luttent contre l’extrême pauvreté dans les pays en développement. Pour mettre en avant ces femmes, leur quotidien, leur combat, leur détermination, CARE France et l’agence BBDO Paris ont créé, dans le cadre d’un mécénat, « Les Stories du Bout du Monde » : 7 histoires de femmes, 7 quotidiens éloignés du nôtre, partagées pendant 7 jours sur le compte @care_france en novembre 2017. Cela pour nous rappeler que si on a tous une histoire à partager, certaines méritent d’être soutenues.

« Ce sont des femmes qui nous ressemblent de beaucoup de points de vue : leur bonne humeur, les petits moments du quotidien, comme les repas, les moments tendres avec leurs enfants, mais qui vivent dans une toute autre réalité, dans des conditions extrêmement précaires », explique Valérie Accary, directrice de BBDO Paris.

Une campagne sur Instagram du 6 au 12 novembre 2017.

Afin d’être fidèle à leur réalité, mais aussi aux codes Instagram, deux documentaristes sont partis pendant un mois à la rencontre de ces femmes et les ont accompagnées à filmer leur quotidien avec un smartphone exactement comme le ferait n’importe quel utilisateur d’Instagram en France.

Plus qu’une classique campagne de sensibilisation, c’est une expérience que nous propose l’association. Car le format des stories permet de raconter la vie de ses femmes sans filtre, au plus proche de la réalité. Une expérience touchante, parfois déroutante, qui ne peut laisser insensible.

« Les femmes sont les premières victimes de la pauvreté et des inégalités dans le monde. Nous voulions saluer toutes celles qui font preuve d’un courage incroyable pour améliorer leur vie et celle de leur famille. Elles donnent tout leur sens aux actions de CARE », explique Philippe Lévêque, directeur de CARE France.

Voir toutes les Stories et découvrir le quotidien de ces sept femmes

Abonnez-vous à nos comptes Instagram et Facebook

Suivez nous sur Instagram ou sur Facebook

Nous avons beaucoup d'histoires à vous faire découvrir : nos équipes soutiennent des millions de femmes à travers le monde !