Afghanistan

Afghanistan. Accès à la santé pour les populations touchées par le conflit

Fiche projet

Début : décembre 2021
Fin : novembre 2022
Localisation : Provinces du nord et de l’est de l’Afghanistan
Budget : 2 000 000 €
Financé par : Centre de crise et de soutien (CDCS)
Bénéficiaires : 44 000 personnes vulnérables (30 800 femmes, 4 400 filles, 4 400 hommes et 4 400 garçons).

En Afghanistan, les populations subissent les conséquences des violents combats qui ont éclaté en mai 2021 et la prise de contrôle de l’ensemble du territoire par les talibans. CARE apporte un soutien sanitaire d’urgence aux personnes déplacées et soutient les femmes et les filles, particulièrement exposées aux violences.

Contexte

Les conditions sanitaires sont dramatiques en Afghanistan

Selon les derniers chiffres d’OCHA, le nombre de personnes ayant besoin d’une assistance sanitaire a augmenté de 235% entre 2020 et 2021 en Afghanistan. 

Plus de 600 000 familles ont été déplacées en raison du conflit dont une majorité de femmes et d’enfants. Le financement du secteur de la santé a été suspendu et l’impact continu de la sécheresse qui touche le pays et les effets de la pandémie de COVID-19 ont aggravé la condition des femmes et des filles et leur accès aux soins de santé.  

Les femmes et les jeunes filles sont les plus touchées par le manque d’accès aux soins de santé

Les femmes et les filles sont en première ligne des effets du conflit, notamment en matière d’accès à la santé. L’accès au planning familial, aux soins prénataux et postnataux, aux soins spécialisés, aux dépistages et aux traitements du cancer du col de l’utérus sont quasi inexistants. La pénurie de personnel médical féminin rajoute des défis supplémentaires. 

Les populations font face à l’insécurité alimentaire grandissante

L’insécurité alimentaire est également particulièrement préoccupante pour la santé des enfants qui sont plus largement exposés aux maladies endémiques comme la rougeole. La moitié des enfants de moins de cinq ans en Afghanistan devraient être atteints de malnutrition aiguë en 2021. Avant l'interruption des financements, les activités de soins de santé primaires, telles que la vaccination de routine, les soins contre la malnutrition, les soins prénataux et les services aux femmes enceintes, étaient déjà interrompues par le conflit et l'insécurité.  

Objectif

Améliorer l’accès aux services de santé, de nutrition et de protection des populations vulnérables dans les provinces du nord et de l’est de l’Afghanistan.  

Activités

  • Améliorer l’accès aux services de soins de santé les plus essentiels : mise en place de cliniques mobiles et formation de personnels de santé, création de mécanismes de référencement des malades, administration de traitements pour les maladies courantes dont les vaccins. 
  • Améliorer l’accès aux services de santé reproductive : accès à des formations prénatales pour les femmes enceintes, administration de soins postnataux aux nouveau-nés, distribution de kits d’hygiène et de moyens de contraception. 
  • Lutter contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition : formation des personnels de santé à la prévention et prise en charge de la malnutrition, suivi et traitement des enfants atteints, distribution de compléments en fer et en acide folique aux femmes enceintes. 
  • Améliorer l’accès des survivants du conflit et des victimes de violences aux services de santé : formation des personnels de santé à une réponse médicale adaptée, identification et formation de 20 points focaux dans les centres de santé, services de conseils et soutien aux femmes et filles survivantes.