Équateur

Soutien aux femmes productrices contre les effets du changement climatique

Fiche projet

Début : août 2020
Fin : août 2023
Localisation : Provinces de Pichincha (cantons de Pedro Moncayo et Cayambe) et d’Imbabura (canton d’Otavalo).
Budget : 349 017€
Partenaires locaux : Gouvernements autonomes de Pedro Moncayo, de Cayambe et de Otavalo ; organisation de la société civile ‘CODEMIA’
Financé par : Fondation ENSEMBLE
Bénéficiaires : 5000 agriculteurs et agricultrices (51% de femmes), 240 petites productrices locales, 3 équipes techniques.

En Equateur, CARE soutient les petites productrices en les aidant à s’adapter au changement climatique et à faire valoir leurs droits.  

Contexte

Les impacts du changement climatique en Equateur

En Equateur, les conséquences du changement climatique affectent déjà la vie des populations : pénurie d’eau et de nourriture, insécurité alimentaire, érosion, sécheresse... 

Dans les cantons de Pedro Moncayo, de Cayambe et de Otavalo en particulier, les habitants sont également confrontés à des problèmes de déforestation et d’augmentation de la surface agricole, due à la surexploitation des sols par les industriels. 

La situation spécifique des femmes andines

Au sein la population locale, les relations entre les genres se caractérisent par des rapports de force inégaux. Si les femmes sont considérées comme la force de production agricole du pays, elles font face à de nombreuses discriminations : manque de formation, accès limité à des financements, peu de reconnaissance pour le travail quotidien.

Ces inégalités impactent également la sphère privée et la place qu’elles occupent dans leur communauté. Leur voix ne sont pas entendues et elles sont particulièrement vulnérables aux violences sexuelles et sexistes. 

Objectif

Promouvoir et soutenir la mobilisation des organisations paysannes, et en particulier des femmes, pour influencer les politiques locales sur le changement climatique et lutter contre les inégalités de genre. 

Activités

Soutenir les organisations de femmes productrices et les inclure dans la lutte contre le changement climatique :

  • Formation et soutien aux entreprises qui développent des pratiques d’adaptation au changement climatique : soutien à la création, organisation de tables rondes pour connecter les producteurs et productrices à des circuits de commercialisation justes et solidaires.
  • Soutien à l’accès au crédit pour les femmes grâce à la création de caisses d’épargne communautaires. 

Lutter contre la violence basée sur le genre et promouvoir les droits sexuels et reproductifs : 

  • Développement des compétences des organisations de femmes, de jeunes et du personnel de santé en matière de prévention de la violence, de droits sexuels et reproductifs et de droits des femmes.

Encourager les autorités locales à créer des territoires plus respectueux de l’environnement et inclusifs pour les femmes :

  • Renforcement des capacités des acteurs locaux (gouvernements, société civile, entreprises) en matière d’entrepreneuriat, de résilience au changement climatique et de droits des femmes.
  • Développement de l’échange entre les acteurs (création d’espaces de dialogues et échanges avec d’autres cantons).
  • Création de zones de protection locales et/ou de couloirs de biodiversité afin de préserver les écosystèmes fragiles.