Haïti

Haïti : projet d’aménagement urbain pour faire face aux risques de catastrophes

Fiche projet

Début : mai 2018
Fin : mai 2022
Localisation : Ville de Jérémie dans la région de la Grand’Anse
Budget : 4 291 485 €
Partenaires locaux : CBM, Groupe URD
Financé par : Union Européenne, Agence Française de Développement (AFD)
Bénéficiaires : Près de 10 000 personnes bénéficieront des projets d’aménagement, de systèmes d’éclairage solaire et/ou de la création d’activités génératrices de revenus. L'ensemble de la ville de Jeremie bénéficiera des retombées du projet.

Ce projet contribue à renforcer les capacités de la ville de Jérémie à se préparer et se remettre face aux catastrophes naturelles, à travers l’aménagement du territoire et la mise en place de services de base accessibles à tous.

Contexte

Les populations n’ont pas les moyens de se remettre des nombreuses catastrophes naturelles

Jérémie, comme la plupart du territoire haïtien, est extrêmement vulnérable aux risques naturels. L’environnement n’ayant pas été préservé, l’impact des phénomènes climatiques est aujourd’hui amplifié : les fortes pluies créent des inondations, des glissements de terrain et des éboulements. 

La ville de Jérémie souffre d’un manque de planification et sa gestion territoriale est inadaptée pour répondre à la pression démographique actuelle. Il en résulte un développement chaotique de la ville qui ne prend pas en compte l’exposition aux risques naturels et n’est pas associé à une offre de services de base. Qui plus est, la pauvreté chronique ne permet pas aux habitants les plus démunis de faire face aux fréquentes catastrophes

Les impacts dévastateurs de l’ouragan Matthew

Les dégâts occasionnés par l’ouragan Matthew, qui a touché plusieurs départements et dévasté Jérémie en octobre 2016, ont fortement aggravé cette situation déjà précaire. 24 000 familles ont été affectées, plus de 24 000 maisons détruites ou endommagées, sans parler des pertes en vie humaine, bétail et la destruction presque totale des moyens de subsistance des personnes vivant de l’agriculture. 

Objectif

Augmenter la résilience de la ville de Jérémie face aux catastrophes naturelles et renforcer le tissu socio-économique grâce à une prise de conscience des risques, une réhabilitation durable de l’habitat et un accès généralisé aux services de base.

Activités

  • Renforcer les systèmes d’alerte précoce et participer à la prise de conscience des risques de catastrophes naturelles par la mise en place de séances de sensibilisation, formation de la protection civile pour la prise en compte des besoins spécifiques des personnes vulnérables.
  • Aménager l’espace et rationaliser les voies d’évacuation : mise en place de corridors, drainages, places publiques parcs naturels urbains, trames vertes, espaces sportifs et récréatifs avec une accessibilité des aménagements aux personnes en situation de handicap, éclairage solaire. 
  • Améliorer la gestion des ressources patrimoniales et naturelles : rénovation de bâtiments historiques, réaménagement et valorisation du littoral. 
  • Redynamiser l’économie avec la création d’Associations Villageoises d’Epargne et de Crédit, des formations pour la mise en place d’activités génératrices de revenus notamment dans les filières agricoles, pour relier les productions locales rurales à l’approvisionnement de la ville.
  • Capitaliser et partager les connaissances acquises dans le projet, notamment en matière de valorisation du patrimoine caribéen, de résilience, d’adaptation au changement climatique et de réduction des risques de catastrophes.
  • Contribuer au plaidoyer en faveur de l’Aide Publique au Développement (APD) : valorisation et diffusion des bonnes pratiques, visite de parlementaires français, mobilisation des parlementaires en faveur d’une APD ambitieuse.