Cameroun - Niger

Bassin du lac Tchad. Soutien aux populations, redressement économique et reconstruction du tissu social (RESILAC)

Fiche projet

Début : décembre 2017
Fin : décembre 2021
Localisation : Région de l’extrême Nord (Cameroun), régoin de Diffa (Niger), province du lac Tchad (Tchad), État de Borno (Nigéria)
Budget : 35 500 000 €
Partenaires locaux : CCFD-Terre Solidaire, Search For Common Ground (Nigéria), et Karkara (Niger) et membres du consortium (Action Contre la Faim, Groupe URD)
Financé par : Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne pour l’Afrique et l’Agence Française de Développement
Bénéficiaires : 90 000 bénéficiaires directs et 1 600 000 bénéficiaires indirects

La région du Lac Tchad est touchée par une crise humanitaire depuis 2009. CARE agit pour contribuer au redressement économique et encourager la cohésion sociale dans les territoires les plus impactés par la crise et le changement climatique. 

Contexte

La région du Lac Tchad, terrain d’une crise politique et humanitaire

À la rencontre du Cameroun, du Niger, du Nigéria et du Tchad, la région du lac Tchad fait face à de multiples enjeux de développement. La région est confrontée aux attaques de plusieurs groupes armés et aux exactions ciblant les populations civiles. 

Un accès limité aux services de base pour les populations

L’environnement et la crise sécuritaire limitent l’accès des populations aux services de base, exacerbent les fragilités de la zone et bouleversent les équilibres communautaires. Cette crise affecte plus de 17 millions de personnes, dont 2,6 millions déplacées et dépendantes de l’aide humanitaire.

Objectifs

Contribuer au redressement économique et renforcer la résilience et la cohésion sociale des territoires du bassin du Lac Tchad les plus touchés par les attaques des groupes armés et le changement climatique. 

Activités

Renforcer le capital humain et la cohésion sociale :

  • Appui au milieu associatif, à l’engagement citoyen et promotion des droits et de la citoyenneté. 
  • Appui psychologique aux personnes vulnérables, accompagnement et renforcement des compétences psychosociales. 
  • Promotion d’une gouvernance démocratique pour la gestion des ressources naturelles.

Encourager le redressement économique :

  • Amélioration de l’accès aux terres cultivables. 
  • Appui à l’installation agricole, au micro-entrepreneuriat et à l'apprentissage.
  • Renforcement des chaines de valeur et des systèmes de production familiale adaptés au changement climatique. 

Renforcer les capacités : Renforcement technique et organisationnel des OSC, des capacités des communes dans la gestion des territoires, et des systèmes d’informations et d’alerte précoce. 

Produire des connaissances :

  • Recherche-action. 
  • Capitalisation et valorisation des connaissances acquises et leçons apprises.