République Démocratique du Congo. Encourager l’accès aux soins de santé des populations (HUAMSI)

Fiche projet

Début : mai 2021
Fin : mai 2024
Localisation : République Démocratique du Congo, région du Nord Kivu (zones de santé de Beni et Butembo)
Budget : 6 000 000€
Partenaires locaux : World Vision en RDC, PPSSP, FEPSI
Financé par : Agence Française de Développement (AFD)
Bénéficiaires : 700 000 personnes

En République Démocratique du Congo, les soins de santé sont inaccessibles pour une grande partie de la population. Les risques d’épidémies sont élevés, et mettent en danger la vie des plus vulnérables. Sur place, CARE agit pour renforcer le système de santé et permettre à tous et toutes d’en bénéficier.

Contexte

L‘est de la République Démocratique du Congo, en proie à l’instabilité

La province du Nord-Kivu est touchée par des crises récurrentes : conflits sécuritaires (présence de nombreux groupes armés), crises sanitaires (épidémies d’Ebola, de choléra, de rougeole, etc.), et forte insécurité alimentaire. Les populations, en particulier les femmes et les filles, sont confrontées à des risques de violences importants. 

Un système de santé fragile et un manque d’accès aux soins pour les populations

La mortalité, notamment maternelle et infantile, est particulièrement élevée en raison des conditions de vie difficiles et du manque d’accès aux services de santé adéquats : les populations sont confrontées au manque d’infrastructures, de médicaments, et de personnel de santé qualifié et formé. 

Objectif

Renforcer le système de santé du pays, afin de lutter contre les épidémies et permettre l’accès aux soins pour les populations les plus fragiles.

Activités

  • Améliorer la disponibilité et la qualité des soins : réhabilitation des centres de santé/hôpitaux et approvisionnement en médicaments et équipements, formation du personnel, prise en charge des victimes de violences et de maladies épidémiques.
  • Soutenir l’autonomie des communautés locales : participation des communautés à la bonne gestion des centres de santé, soutien aux responsables communautaires pour qu’ils promeuvent la nécessité des soins de santé, évaluation de la qualité des soins reçus par les communautés.
  • Soutenir les autorités sanitaires : formation à la gestion des structures de santé, appui pour la prévention et la riposte face aux épidémies.
  • Renforcer la résilience des communautés face aux chocs épidémiques et socio-économiques : mise en place d’un système de surveillance pour limiter les risques d’épidémie, d’Associations Villageoises d’Epargne et de Crédit (AVEC) pour soutenir le développement économique des communautés, et particulièrement des femmes.