Ce projet a pour objectif de contribuer à la dynamisation du centre historique de Camagüey en favorisant le développement des entreprises créatives culturelles et en les accompagnant dans une meilleure prise en compte de la gestion patrimoniale.

Contexte :

Le centre historique de la ville principale de la province de Camagüey, monument national, a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2008. Sur une superficie de 330 hectares, il regroupe 4 769 bâtiments de valeur patrimoniale et 58 200 habitant-e-s (20% de la population de la ville). Sa forte densité de population ainsi que sa fonction de centre administratif et de services génère une pression élevée sur les bâtiments et les espaces publics historiques, affectant leur valeur patrimoniale.

Générant des investissements et de l’emploi sur le territoire, les nouvelles formes de gestion non-étatiques, qui résultent de l’évolution du modèle économique cubain, ignorent ou n’appliquent pas efficacement les mécanismes existants de régulation et de planification de la conservation du patrimoine : elles peuvent donc devenir une menace pour le patrimoine culturel.

Le bureau de l’Histoire de la Ville de Camagüey et d'autres institutions de la ville qui interviennent dans le centre historique considèrent l'émergence de nouveaux acteurs regroupés sous le terme d'industries culturelles1 – indépendants du secteur de l’artisanat, coopératives, collectifs d’artistes – comme une opportunité et reconnaissent leur potentielle contribution au développement du territoire et à la diversification des services disponibles. Cependant, ils se sentent également menacés par la méconnaissance de certains d’entre eux de la valeur du patrimoine qui les entoure ou de la nécessité de leur conservation.

1 - Le terme industries culturelles fait référence à des industries qui touchent à la fois la création, la production et la commercialisation de contenus créatifs de nature culturelle et immatérielle. Les industries créatives apparaissent comme des outils de gestion et de communication de l’identité d’une ville.

Fiche projet

Début : 01/10/2016

Fin : 30/09/2020

Bénéficiaires :

58200 résidentes et résidents du centre historique de Camagüey

Partenaires locaux :

Hivos, CARE Cuba, OIKOS

Budget : 469 067€ €

Objectifs :

Objectif général : Contribuer à la dynamisation de la vie culturelle camagüeyenne pour favoriser la promotion du développement socio-économique local tout en mettant en valeur son patrimoine culturel.

Objectif spécifique : Renforcer les capacités des agent-e-s culturel-le-s et économiques ainsi que de la population locale pour une gestion inclusive et coordonnée de cinq industries créatives dans les espaces publics clés du centre historique de Camagüey.

Activités :

  • Processus participatif et inclusif de mise à jour du plan d’aménagement urbain et de gestion du centre historique pour l’incorporation du modèle des industries créatives
  • Développement des capacités de l’OHCC pour orienter et former les industries créatives et les entreprises connexes
  • Sensibilisation de population résidente, des acteurs et actrice économiques, publics et privés et des agent-e-s culturel-le-s aux industries créatives
  • Conception participative de 5 projets d’industries créatives dans des espaces publics sélectionnés en amont
  • Soutien dans la conception, la mise aux normes légales, la construction et la mise en œuvre des projets conçus par 5 industries créatives et à leur connexion à la production et à la commercialisation, en particulier au secteur du tourisme

afin d'atteindre les résultats suivants :

R1 : le personnel décideur et spécialiste de l'OHCC de Camagüey incorpore le modèle des industries créatives dans ses instruments de gestion du patrimoine

R2 : la population résidente, les acteurs et actrices culturels, économiques, publics et privés participent à des initiatives culturelles et créatives dans des espaces publics du centre historique de Camagüey

R3 : Les décideuses et décideurs et les spécialistes impliqués dans la gestion du patrimoine du pays valorisent l'expérience de Camagüey comme une alternative viable de l’articulation entre la conservation du patrimoine et le développement socio-économique local

Crédit photo : Calixto N. Llanes