01 juin 2015

Génération Nutrition demande à François Hollande de sauver 5 millions d'enfants de la sous-nutrition.

Ces dernières années, la France a multiplié les engagements pour lutter contre la sous-nutrition mais les discours restent lettre morte. A l'occasion de la Journée mondiale contre la faim, le 15 juin prochain, la campagne Génération Nutrition, qui regroupe 8 ONG humanitaires et de développement, demande au président François Hollande de rattraper le retard critique de la France dans la lutte contre ce fléau. Afin de soutenir cette demande, elle en appelle à la mobilisation citoyenne à travers l'opération Papertweet.

La lutte contre la sous-nutrition, grande absente de la politique française de développement

La journée mondiale contre la faim est l'occasion de rappeler que la sous-nutrition provoque toujours plus de 3 millions de décès d'enfants chaque année. Et pourtant ! Cette cause fondamentale est totalement oubliée de la France qui y consacre moins d'1% de son aide publique au développement (apd). Ce qui place l'Hexagone à contre-courant des engagements internationaux puisque la grande majorité des bailleurs considèrent la lutte contre ce fléau comme une priorité. A titre d'exemple, des pays comme l'Irlande ou le Canada consacrent respectivement 10% et 7% de leur aide au développement à la lutte contre la faim.

Les solutions pour combattre la sous-nutrition existent et sont bien connues. Mais, malgré les beaux discours, la France ne respecte toujours pas ses engagements. C'est incompréhensible ! Le gouvernement de François Hollande doit agir maintenant ! Des engagements financiers doivent être pris au plus vite pour sauver des millions de vie.

Engager 500 millions d'euros sur 5 ans

Les partenaires de la Campagne Génération Nutrition demandent que la France mobilise 500M€ sur 5 ans en faveur de la lutte contre la sous-nutrition, notamment en augmentant la part de l'aide publique au développement qui lui est consacrée et en améliorant l'impact des secteurs ayant une forte incidence sur le statut nutritionnel des populations : accès à l'eau et à l'assainissement, accès à la santé et la protection sociale, amélioration du statut des femmes et éducation, ainsi que la lutte contre le changement climatique, etc..

Concrètement, cet investissement contribuerait à sauver jusqu'à 5 millions d'enfants de la sous-nutrition entre 2016 et 2020*. Et permettrait à la France de jouer son rôle dans la lutte contre ce fléau au niveau mondial. Car les besoins sont immenses : on estime que la lutte contre la sous-nutrition nécessite un engagement de 70Mds $ au minimum** par les Etats. La France doit enfin prendre sa part face à cet enjeu international, l'un des plus grands défis de notre génération.

Car investir pour la sous-nutrition, c'est investir pour l'avenir ! Les conséquences économiques de la sous-nutrition sont considérables. Selon la Banque mondiale, ce fléau peut faire chuter jusqu'à 6 % le PIB d'un pays. La faim paralyse les sociétés autant que les individus, en impactant la santé, mais aussi l'éducation et la productivité des enfants et des adultes. S'attaquer à la faim est donc le meilleur moyen de changer le monde durablement et profondément.

* Sur la base d'un coût moyen des programmes mis en oeuvre par ACF
** Estimation de la Banque Mondiale

Papertweet : une campagne de mobilisation pour faire entendre la voix de ceux qui ont faim

Afin de porter sa demande au plus haut niveau de l'Etat, Génération Nutrition demande aux citoyens français de se mobiliser à ses côtés, du 1er au 15 juin 2015, à travers la campagne Papertweet. Le principe est simple : inviter les utilisateurs de Twitter à se saisir directement des messages de ceux qui ont faim pour les porter aux yeux et aux oreilles de ceux qui peuvent faire bouger les choses.

Partout dans le monde, des papertweets ont été recueillis, puis rapatriés en France, numérisés et mis à la disposition du public sur une plateforme dédiée : http://papertweet.org/.

Comment ça fonctionne :

  • Du 01 au 15 juin, les internautes peuvent se rendre sur papertweets.org et choisir le papertweet qui les touche le plus
  • Ils programment la publication du tweet depuis la plateforme pour envoi le 15 juin, Journée mondiale contre la faim
  • Le 15 juin, les tweets des internautes seront automatiquement publiés à destination de François Hollande, Laurent Fabius, Annick Girardin et Najat Vallaud-Belkacem, tous concernés par la sous-nutrition

En se mobilisant massivement, les internautes permettent enfin aux victimes de la faim de se faire entendre par les décideurs français.

Contacts presse :

La campagne internationale Génération Nutrition, rassemble en France, 8 ONG spécialisées dans des domaines très divers du développement (Action contre la Faim, Amref France, Care France, Coalition Eau, Global Health Advocates France, Première Urgence-Aide Médicale Internationale, Secours Islamique France, SOLIDARITES International) et qui ont un but commun : sensibiliser les décideurs politiques au problème mondial de la sous-nutrition.