10 août 2015

Développement. Après l'échec des OMD, l'espoir dans les ODD

Après un bilan plutôt mitigé, les 8 objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), qui avaient été adoptés en 2000, arrivent à échéance en cette fin d'année. Devant le constat que ces OMD ne rempliraient pas leurs promesses, un processus de définition de nouveaux objectifs a été lancé.

Ainsi, en septembre 2015, la communauté internationale adoptera de nouveaux objectifs, appelés Objectifs de Développement Durable (ODD), qui engageront, de nouveau, la responsabilité des pays.

Fixés à horizon 2015-2030, ces ODD auront pour vocation de répondre aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux de la planète.

Une avancée positive mais qui reste à concrétiser via des actions fortes

Les 17 Objectifs de Développement Durable pressentis qui devront être adoptés en septembre

Après trois ans de négociations, CARE est heureux de constater que les ODD, qui doivent encore être formellement adoptés par l'Assemblée générale des Nations unies en septembre, incluent des objectifs sur le changement climatique, sur l'égalité des genres et un engagement envers la santé et les droits sexuels et reproductifs"

«Les objectifs portant sur des questions critiques comme l'élimination des violences contre les femmes et des filles, la reconnaissance de droits économiques égaux pour les femmes et l'accès aux services financiers pour tous, représentent de grands progrès" déclare Wolfgang Jamann, Secrétaire général de CARE International.

Cependant, la communauté internationale n'a pas encore apporté de réponse appropriée aux questions relatives à la mise en œuvre de ce nouvel agenda de développement. L'accord décevant auquel a abouti la Conférence sur le financement du développement d'Addis Abeba en juillet dernier, pourrait avoir de fortes répercussions négatives sur les ODD mais aussi les négociations climat (COP21).

CARE déplore également le caractère flou des mécanismes proposés pour assurer la redevabilité des états par rapport à leurs engagements pour lutter efficacement contre la pauvreté, les inégalités et le changement climatique.

Retour sur le processus pour définir ces nouveaux Objectifs de Développement Durable (ODD)

  • En 2013, un groupe de travail, composé de 30 représentants du monde entier désignés par l'Assemblée Générale des Nations Unies, a fourni une première base de réflexion à ces objectifs Post OMD (Rapport consultable en anglais).
  • En décembre 2014, le Secrétaire Général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a publié un rapport de synthèse intitulé « La dignité pour tous d'ici à 2030 : éliminer la pauvreté, transformer nos vies et protéger la planète » tenant compte des travaux réalisés par le précédent groupe de travail, et par un comité intergouvernemental d'experts sur le financement du développement durable.
  • Depuis janvier 2015, des sessions mensuelles de négociations internationales se déroulent à New York afin d'aboutir à l'adoption d'un nouvel agenda du développement international pour l'après 2015 en septembre.
  • Au début du mois de juin, la première ébauche du texte des ODD a été partagée. En dépit de nombreux points positifs, CARE appelait les Etats à faire preuve de davantage d'ambition.
  • Fin juillet, l'Agenda définitif pour un Développement Durable est sorti.

Quels sont les ODD pressentis et à valider en septembre ?

Suite aux différents travaux, voici la liste des 17 Objectifs de Développement Durable qui devront être adoptés en septembre :

1. Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde;

2. Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir une agriculture durable;

3. Donner aux individus les moyens de vivre une vie saine et promouvoir le bien-être de tous à tous les âges;

4. Veiller à ce que tous puissent suivre une éducation de qualité : dans des conditions d'équité et promouvoir les possibilités d'apprentissage tout au long de la vie;

5. Réaliser l'égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles;

6. Garantir l'accès de tous à des services d'approvisionnement en eau et d'assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau;

7. Garantir l'accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable;

8. Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous;

9. Mettre en place une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l'innovation;

10. Réduire les inégalités entre les pays et en leur sein;

11. Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables;

12. Instaurer des modes de consommation et de production durables;

13. Prendre d'urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions

14. Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable;

15. Préserver et remettre en état les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des sols et mettre fin à l'appauvrissement de la biodiversité;

16. Promouvoir l'avènement de sociétés pacifiques et ouvertes aux fins du développement durable, assurer à tous l'accès à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes;

17. Revitaliser le partenariat mondial au service du développement durable et renforcer les moyens d'application de ce partenariat.