03 septembre 2015

Roumanie : réinsertion et rééducation des enfants par le sport

Soutenu par CARE et son partenaire SERA, le projet Gladiator permet l'intégration sociale d'enfants défavorisés et handicapés par des exercices sportifs et de cirque.

L'association CARE aide les enfants roumains handicapés.
Anca, kinésithérapeute, travaille avec un enfant sur la coordination de ses mouvements © CARE / 2015

Le projet Gladiator a été lancé en 2005. Il soutient l'intégration sociale des enfants défavorisés en leur donnant accès à une structure et un encadrement. Ce projet vise à prévenir la délinquance juvénile en aidant des jeunes à canaliser leur énergie de façon positive par des exercices combinant plusieurs disciplines sportives et de cirque.

Cette initiative a été un tel succès qu'à partir de 2008, des enfants en situation de lourd handicap ont été intégrés au programme pour leur permettre de trouver une nouvelle manière de s'exprimer et s'épanouir.

Grâce à CARE et SERA, cette initiative bénéficie de la présence d'Anca Tulpan, kinésithérapeute. Anca accompagne les enfants en situation de handicap moteur dans des exercices de gymnastique adaptés. Ils peuvent ainsi améliorer la coordination de leurs mouvements

Une centaine d'enfants de 11 à 18 ans participent aujourd'hui à ce programme.

Depuis 10 ans, CARE France vient en aide aux enfants roumains abandonnés ou en situation de handicap, grâce à sa fusion avec l'association SERA.