25 février 2016

CARE donne accès à l'eau aux populations victimes de la guerre au Yémen

Près d’un an de combats ont fortement endommagé les canalisations d’eau et les installations de pompage d’eau. Près de 20 millions de Yéménites ont aujourd’hui besoin d’un accès à l’eau et d’une assistance sanitaire, selon l’ONU. CARE réhabilite des sources d’eau et installe des citernes afin que les femmes et les enfants n’aient pas besoin de marcher de longues distances pour collecter de l’eau. Découvrez notre action en images.

L'association CARE apporte une aide humanitaire au Yémen
© 2016 Thana Faroq/ CARE

Voici l'une des citernes d’eau installées par les équipes de CARE. Une douzaine d’enfants font la queue. Ils sont chargés de collecter de l’eau, au lieu d’aller à l’école. Les combats ont détruit une grande partie des services de distribution d’eau. Les familles de la petite ville d'Amran ont un accès très limité à de l’eau propre.

« Je viens tous les matins pour collecter de l’eau pour ma famille. Mais quand je suis à la moitié du chemin, je suis déjà vraiment fatiguée », témoigne la petite Azahar. Elle porte un jerrican qui fait la moitié de sa taille.

L'association CARE aide les populations au Yémen
© 2016 Thana Faroq/ CARE

« J'étais très contente quand CARE a installé un conteneur d'eau. Avant, il était vraiment difficile de trouver de l'eau pour cuisiner. J'étais très fatiguée de devoir marcher aussi loin. Je rêve d'un jour où j'aurai accès à de l'eau directement chez moi », témoigne Om Sharaf.

« Avoir accès à de l'eau propre rend notre vie beaucoup plus simple. Avant, je devais marcher des heures pour en trouver. Je dois emmener mon plus jeune enfant avec moi parce que personne ne peut s'occuper de lui pendant mon absence. Mon mari est malade et ma famille est partie dans un autre village pour fuir les bombardements », explique Khdija.

L'association CARE apporte une aide d'urgence au Yémen
© 2016 Thana Faroq/ CARE

Les enfants yéménites doivent parcourir de longues distances pour collecter de l'eau. Ici, des explosions ont soudainement retenti.

« On attend des bombes explosées. C'est une grosse bombe. Où allez-vous? Il faut rester tous ensemble », a crié l'un des garçons.

© 2016 Thana Faroq/ CARE

« Quand mon mari est mort, je n'avais personne pour m'aider à subvenir aux besoins de mes enfants après. Le projet d'accès à l'eau développé par CARE m'a permis de cultiver des radis et de les vendre. Maintenant avec la guerre, j'en vends beaucoup moins. Les bombardements n'arrêtent pas. Les gens fuient d'un village à un autre. Et Dieu seul sait ce qui va leur arriver », témoigne Om Taher.

L’action de CARE

CARE mène des actions d’urgence pour aider les populations au Yémen. CARE distribue de la nourriture, de l’eau et une aide sanitaire aux personnes déplacées les plus vulnérables dont les femmes et les filles. CARE soutient également les sources de revenus et les activités économiques des Yéménites.