22 février 2017

Comparateur de solidarité internationale de la présidentielle 2017

Quels sont les candidat-e-s qui ont fait de la solidarité internationale un thème de campagne ? S’engagent-ils à atteindre l’objectif international des 0,7 % du revenu national brut à l’aide au développement ?

Quatre ONG pour l'aide au développement

Action contre la faim, Action Santé Mondiale, CARE France et ONE ont créé la plateforme aide-developpement-2017.org afin de comparer les positions des candidat-e-s sur le développement international.

Vous souhaitez connaître les progressions des candidat-e-s au fil des semaines ? Notre bulletin bimensuel vous aidera à suivre la course des candidat-e-s pour la solidarité internationale.

Bulletin#1 : 1er au 14 février (1ère quinzaine)

Après le lancement de notre comparateur de programme pour les présidentielles le 1er févier, la position des candidat-e-s dans notre course à la solidarité internationale n’a pas évoluée. Vous avez pourtant été nombreux-seuses à visiter notre comparateur et à le partager sur les réseaux sociaux.

Jean-Luc Mélenchon court toujours en tête et reste talonné de près par Benoît Hamon et Yannick Jadot. D’autres candidat-e-s, tels que François Fillon et Emmanuel Macron, peinent à décoller. Certains, comme Henri Guaino ou Nathalie Arthaud, n’ont pas encore démarré la course, coincés dans les starting-blocks. 

Pourtant, l’enjeu est de taille : l’aide au développement est indispensable pour permettre aux populations les plus vulnérables de sortir de la pauvreté et de s'adapter aux impacts du changement climatique. La France, qui s’est engagée à consacrer 0,7% de son RNB à l’aide au développement, ne dépasse pas les 0,37% pour l’instant.

Nous comptons donc sur la prochaine mandature pour atteindre cet objectif, mais de nombreux candidat-e-s peinent encore à les inclure dans leur programme. Action contre la faim, Action Santé Mondiale, CARE France et ONE demandent aux candidat-e-s de s’engager dès maintenant en faveur de la solidarité internationale pour que 2017 soit l’année des 0.7%[1] !

[1] 0,7% du RNB de la France alloué à l’APD.