21 février 2019

« Si personne n’en a parlé, est-ce que cela s'est vraiment passé ? »

Pour la troisième année consécutive, l’ONG CARE publie un rapport recensant les dix crises humanitaires les moins relayées par les médias. Parmi ce triste classement, on note cette année que le changement climatique joue un rôle croissant et souvent aggravant dans les crises humanitaires comme à Madagascar, en Éthiopie et en Haïti. CARE appelle les médias, les décideurs politiques et le public à se mobiliser pour ces crises humanitaires négligées.

© CARE / Josh Estey

En 2018, c’est la crise alimentaire en Haïti qui a le moins retenu l’attention des médias avec à peine 500 mentions dans plus d’un million d’articles analysés. Pourtant Haïti connaît l'un des niveaux les plus élevés d'insécurité alimentaire chronique au monde : plus de la moitié de sa population est constamment menacée par la faim et 22% des enfants souffrent de malnutrition chronique ! Pour partager ce triste podium on retrouve l’Ethiopie (présente deux fois dans ce classement) et Madagascar, qui souffrent également de la faim, dont l’une des principales causes est le changement climatique. Parmi les autres pays en crise qui figurent dans ce rapport, notons la République démocratique du Congo, les Philippines, le Tchad, le Niger, la République centrafricaine et le Soudan.

« Si personne n’en a parlé, est-ce que cela s'est vraiment passé ? À l'ère des médias sociaux et des informations 24/24, c’est une question qui se pose. Pourtant, les catastrophes naturelles et les crises humanitaires ont affecté plus de 132 millions de personnes dans le monde en 2018, que nous en ayons entendu parler ou non. Il ne faut pas les oublier et les médias ont le pouvoir d’inciter le public et la classe politique à agir ! » alerte Philippe Lévêque, directeur de CARE France.

Contact presse

Des porte-paroles sont disponibles pour des interviews. 

Contactez Camille Nozières, nozieres@carefrance.org, CARE France : ; 07 86 00 42 75

Notes aux rédactions

Le rapport « Suffering in silence: The 10 most under-reported humanitarian crises of 2018 » (en anglais) peut être téléchargé ici.

Méthodologie

CARE, avec le service de veille média Meltwater, a analysé les catastrophes naturelles ou les conflits qui ont le moins retenu l'attention des médias en 2018. Plus de 1,1 million de sources en ligne ont été analysées en anglais, français et allemand. Pour filtrer, nous avons choisi les pays dans lesquels au moins un million de personnes ont été touchées par une crise humanitaire, selon les données de l'UNOCHA, de l'ACAPS et des statistiques propres de CARE. En a résulté une liste de plus de 30 crises qui ont ensuite été filtrées dans la base de données de Meltwater pour la période du 1 er janvier au 28 novembre 2018. « Suffering In Silence » classe les dix principales crises qui ont le moins retenu l’attention des médias, c’est-à-dire le moins de couverture médiatique en ligne. C'est la troisième fois que CARE publie ce rapport.