19 avril 2019

Minorité Roms. Les partenaires de CARE récompensés pour leur engagement

Aujourd’hui encore, les minorités ethniques sont victimes de discriminations en Europe. L’Union européenne a récemment récompensé trois militantes qui défendent chaque jour les droits des Roms. CARE est fier de travailler avec ces femmes inspirantes depuis 10 ans.

Les partenaires de CARE ont été récompensés par l'Union européenne pour leur engagement.
Fana Delija agit au Monténégro pour défendre les droits de la minorité Roms.

La minorité Roms, victime de discriminations en Europe

Les Roms représentent la plus grande minorité dans les Balkans. Racisme, discriminations, pauvreté sont leur quotidien. Les femmes et les filles sont particulièrement vulnérables.

« Je me rappelle du sentiment que j’éprouvais lorsque j'étais enfant et que l’on ne voulait pas me serrer la main que parce qu'elle était mate », se souvient Fana Delija qui vient d’être récompensée par l’Union européenne.

Slavica Vasic, de l’association Bibija en Serbie a reçu le prix de l'Union européenne pour l'intégration des Roms.
Slavica Vasic, de l’association Bibija en Serbie.

Le combat des organisations locales et de CARE pour protéger la minorité Roms

Le Prix pour l’intégration des Roms dans les Balkans et en Turquie a récompensé pour sa 3ème édition des personnalités féminines courageuses, fortes, qui consacrent leur vie à défendre les droits de cette minorité :

  • Indira Bajramovic, de l’association Better Future en Bosnie-Herzégovine.
  • Fana Delija, du Centre pour les initiatives en faveur des Roms au Monténégro.
  • Slavica Vasic, de l’association Bibija en Serbie.

Indira, Fana et Slavica ont aidé des centaines de familles à améliorer leurs conditions de vie. 

« Je peux déjà voir des changements chez les plus jeunes filles. L'éducation est la chose la plus importante pour elles », raconte Slavica Vasic.

Fana Delija, du Centre pour les initiatives en faveur des
Roms au Monténégro.
Fana Delija a aussi été récompensée pour son engagement au Monténégro.

Et leurs espoirs ne s’arrêtent pas là.

« Je suis convaincue que le jour viendra où nous serons toutes et tous égaux », affirme Indira Bajramovic.

Depuis plus de 10 ans, nous travaillons avec ces trois femmes pour défendre les droits des femmes et des filles dans les Balkans. Bravo à elles pour ce prix et pour leur engagement !