10 septembre 2021

Roumanie. CARE et SERA soutiennent les enfants et les jeunes grâce à vos dons

Il y a deux ans, vous vous étiez mobilisés à nos côtés pour soutenir les familles défavorisées du département de Bacau en Roumanie. Dans ce département, l’un des plus pauvres du pays, CARE et son partenaire SERA ROMANIA aident les familles en situation de grande précarité et luttent contre l’abandon d’enfants.

famille soutenue par CARE et SERA en Roumanie
© CARE

Améliorer les conditions de vies des familles les plus défavorisées

En Roumanie, la pauvreté est la première cause d'abandon et de placement des enfants auprès des services de l’État. En améliorant les conditions de vie des familles, notamment en les aidant à faire de leur logement un lieu de vie digne, nos équipes diminuent les risques de séparation des familles. Nous apportons aussi un soutien psychologique aux familles ayant des difficultés financières.

Malgré la pandémie de Covid-19 et ses conséquences (restrictions de déplacement, retards de livraison de matériel), le projet a désormais atteint ses objectifs. Et le bilan est extrêmement positif !

Le projet en chiffres

En deux ans, 74 familles ont été soutenues à travers un suivi psychosocial, une aide matérielle ou un accompagnement dans leurs projets de construction et de rénovation de leur habitat. 257 enfants ont ainsi pu rester avec leurs parents, frères et sœurs.  

Encourager l’insertion professionnelle des jeunes adolescents et adultes

En Roumanie, les jeunes adultes sortant du système de protection de l’enfance sont particulièrement vulnérables à l’isolement et à la pauvreté. Dans le département, CARE et SERA leur permettent de réaliser leurs projets de vie en les aidant à accéder à un logement indépendant, au monde du travail et à la formation professionnelle.  

Le projet en chiffres

460 jeunes de 14 à 22 ans ont été soutenus à travers des sessions d’information, des travaux de groupe, des évaluations psycho-sociales, des groupes de soutien, des cours d’informatique, ainsi qu’une aide pour l’accès au logement ou l’achat de matériel. Grâce à vous, et avec le soutien financier de la Fondation Abbé Pierre, nous avons pu changer le destin de tous ces jeunes ! 

Merci de leur permettre de grandir dans un environnement familial sécurisant, de s’épanouir dans un logement digne et de devenir autonomes ! Et notre combat est loin d’être terminé. 

Dans la deuxième phase du projet, qui durera 18 mois, CARE et SERA vont inclure des actions de prévention des grossesses non désirées pour sensibiliser les familles au planning familial. 

*Ce projet a été soutenu par la Fondation Abbé Pierre. 

Il y a 30 ans, le monde entier découvrait les orphelinats roumains, de véritables mouroirs où 120 000 enfants vivaient dans un dénuement extrême. Certains restaient attachés à leur lit toute la journée. En 1989, l’abandon était devenu un acte banal soutenu par l’État. Ce système n'a été abrogé qu'en 1997, mais reste aujourd'hui entretenu par un contexte économique difficile

Depuis 1990, l'association SERA - qui a désormais fusionné avec CARE - oeuvre pour faire respecter le droit de chaque enfant à grandir dans une famille. Nous développons des programmes d’inclusion sociale, de prévention de l’abandon, de fermeture des centres de placements vétustes, d’alternatives à l’institutionnalisation.

L'ensemble de ces différents projets ont déjà aidé plus de 85 000 enfants vulnérables.