Des bombardements dans le sud de Gaza

« La situation est absolument terrible. Les bombardements sont pires que jamais. J’ai cherché un endroit où je pourrais rester avec ma famille. La maison que nous avons trouvée n’a pas de fenêtres, pas de toilettes, pas d’électricité ni d’eau. Nous avons recouvert les ouvertures de bâches en plastique. Ma femme et mes jeunes enfants ont froid. Ils ont peur et ne peuvent pas dormir à cause des frappes aériennes en cours » , témoigne Saeed, père de 5 enfants, qui a déjà dû se déplacer à plusieurs reprises.

« Les rues sont pleines de milliers de personnes qui ont fui pour trouver refuge à Rafah. Beaucoup dorment dans la rue, car il n’y a tout simplement plus de place dans les abris. Nous partageons déjà de petites chambres avec des dizaines de personnes. J’ai marché pendant plus de trois heures aujourd’hui pour trouver un distributeur de billets qui fonctionne. Nous n’avions plus d’argent à la maison et nous manquions de nourriture et de tout ce qui est essentiel à la vie quotidienne. J’ai dû utiliser du bois de chauffage pour cuisiner, car il n’y a pas d’électricité. Je suis incroyablement fatiguée et tout le monde autour de moi est effrayé et pétrifié » , décrit Salwa, mère de 2 enfants et grand-mère.

L’ONG CARE soutient la population à Gaza

Les besoins humanitaires à Gaza sont titanesques, en termes de la nourriture, d’accès à l’eau potable et d’accès aux soins. Les Palestiniens de Gaza vivent « dans l’horreur la plus totale », a déclaré le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, Volker Türk, deux mois après le début de la guerre. Les organisations humanitaires, dont CARE, dénoncent sans relâche l’insuffisance des accès et l’impossibilité d’apporter de l’aide tant que se poursuivent les bombardements sur Gaza. 

Depuis le début du conflit, l’ONG CARE fait tout son possible pour apporter une aide humanitaire d’urgence à la population. Ce n’est pas suffisant au vu des besoins, mais nous avons réussi à :

  • distribuer 153 000 litres d’eau potable et 6 705 kits d’hygiène ;
  • aider 46 000 personnes grâce à la fourniture de matériel médical à trois établissements de santé ;
  • fournir des abris et des articles non alimentaires à 2 500 familles, soit un total de 15 000 personnes.

Nous continuerons à apporter toute l’aide possible à la population et renouvelons l’appel à un cessez-le-feu durable pour Gaza.

L'action de CARE dans les multi-crises

  • CARE opère à Gaza et en Cisjordanie depuis 1948. Nous aidons la population à répondre aux besoins alimentaires de base, à améliorer l’agriculture et à donner aux femmes les moyens de gagner un revenu, à soutenir le leadership des femmes et à améliorer les programmes de santé axés sur la violence basée sur le genre, la santé sexuelle et reproductive et la santé mentale des enfants.

  • Dans le cadre de sa réponse multi-crises, l’ONG CARE soutient les populations dans le besoin : Gaza, Maroc, Afghanistan, Soudan… Nous apportons une aide humanitaire d’urgence partout où nous sommes en capacité de le faire. Notre mandat est clair : soutenir les victimes qui en ont besoin. Nous sommes résolument apolitiques afin de garantir notre accès à ces communautés impactées.

  • En soutenant notre Fonds d’urgence, vous nous permettez d’apporter une aide vitale lors de ces crises.

En savoir plus