Des bombardements constants

« Je suis soulagée quand les gens décrochent le téléphone. Leur survie est une merveilleuse surprise à chaque fois. » – Hiba Tibi, directrice de CARE à Gaza et en Cisjordanie

« Imaginez les moments de terreur lors des bombardements quand nous n’avons pas de moyen de communication permettant de prendre des nouvelles de nos proches ou de demander de l’aide en cas de besoin. » – Ahed, père de 2 enfants et membre de CARE ayant fui vers le sud avec sa famille

« Mes collègues à Gaza me parlent de leurs nuits, qui sont dignes d’un film d’horreur avec les bombardements incessants. Comme les 2.3 millions de Gazaouis qui les entourent, nos collègues ne savent pas s’ils seront encore en vie le lendemain matin, ni même l’heure suivante. Ce conflit tue des enfants et prive des millions de personnes de leur dignité. » – Hiba

Il n’y a plus rien à manger

« Aller chercher du pain est dangereux. Une frappe aérienne a récemment frappé des personnes qui faisaient la queue pour en acheter. » Ahed.  

« Ce matin, un de mes collègues a fondu en larmes. Il m’a raconté que ce matin, il n’a pas réussi à obtenir de pain. Jusque récemment, il parvenait à en trouver, bien que moisi ; mais à présent, il n’en trouve même plus pour nourrir ses enfants. » –  Hiba  

« Nous avons réussi à trouver deux sachets de farine, alors on a voulu fabriquer du pain. Mais nous n’avons ni électricité ni gaz. Nous avons donc fait un feu et essayé de nous dépêcher. Nous avions tellement peur de la fumée, peur qu’elle attire l’attention, qu’elle soit jugée suspecte et que nous soyons bombardés. Mais au moins, nous avons pu nourrir les enfants. » – Ahed 

« Aujourd’hui, les membres de ma famille ont parcouru les différents marchés et n’ont pas trouvé de légumes. La seule chose qu’ils ont trouvée, c’est du citron, alors ils en ont acheté, mais ils ne savent pas quoi en faire. Au début, les gens rationnaient les conserves, mais maintenant ils n’en trouvent plus. » – Hiba 

Il n’y a plus d’eau

« Si vous avez une bouteille d’eau, c’est comme si vous teniez un trésor. » – Hiba

« Lorsqu’il y a de l’eau, nous nous organisons pour que chaque famille puisse prendre une douche à tour de rôle. J’étais si heureuse quand mon tour est venu : j’ai pu le laisser à ma fille. Même si je n’ai pas pris de douche, je me sens bien : je sais que ma fille a pu se laver. » – Najwan Halabi, membre de CARE, partage une maison avec 120 personnes.

Survivre, au jour le jour

« Tout ce qui est nous est vital a disparu. Qu’il s’agisse d’un lieu sûr, d’eau potable, de nourriture, de vêtements, de couvertures, de couches : nous n’avons plus accès à toutes ces choses primordiales. » – Salwa, membre de CARE et mère de 2 enfants.

« Des césariennes et d’autres opérations ont lieu sans anesthésie ou avec une anesthésie insuffisante, du fait de la pénurie des produits médicaux. » – Hiba

« Nous voulons vivre. Le message que je souhaite faire passer au monde, c’est d’arrêter cette guerre. » – Salwa

Les demandes de CARE

« Il existe des règles claires et simples du droit international humanitaire. Les civils, y compris les travailleurs humanitaires, doivent être protégés et la mission médicale doit être respectée à tout moment. Les civils coincés dans les zones où des ordres d’évacuation ont été émis sont toujours protégés par le droit international. Je suis extrêmement inquiète pour ce que les prochains jours réservent et pour la sécurité de mon équipe. Nous avons besoin d’un cessez-le-feu immédiat et de la reprise d’une aide humanitaire sûre, sans entrave et durable à Gaza. » – Hiba Tibi

CARE appelle à :

  • un cessez-le-feu immédiat,
  • la libération des otages,
  • la protection des populations civiles,
  • l’accès à l’aide humanitaire.

Agir avec CARE face à la multiplication des crises dans le monde

  • Dans le cadre de sa réponse multi-crises, l’ONG CARE soutient les populations dans le besoin : Gaza, Maroc, Afghanistan, Soudan… Nous apportons une aide humanitaire d’urgence partout où nous sommes en capacité de le faire. Notre mandat est clair: soutenir les victimes qui en ont besoin. Nous sommes résolument apolitiques afin de garantir notre accès à ces communautés impactées.

  • En soutenant notre Fonds d’urgence, vous nous permettez d’apporter une aide vitale lors de ces crises.

En savoir plus