Guatemala

Guatemala. Alphabétisation, renforcement des capacités et défense des droits des femmes autochtones

Fiche projet

Début : janvier 2018
Fin : décembre 2021
Localisation : Provinces de Quiche, Totonicapán, Sololá et Chimaltenango
Budget : 600 000 €
Partenaires locaux : CONALFA
Financé par : Lancôme
Bénéficiaires : Bénéficiaires directs : 5 000 femmes et 300 professeurs. 25 000 bénéficiaires indirects.

Write Her Future est un programme international de lutte contre l’illettrisme des jeunes femmes. Au Guatemala, l’accès à l’éducation permettra aux femmes et filles de mieux connaitre leurs droits et donc d’améliorer leurs conditions de vie.

Contexte

Des régions très pauvres

Dans ces zones du sud-ouest et du centre, le taux d’analphabétisme est plus élevé que dans le reste du pays, allant jusqu’à 25% pour certains départements. Ce sont également les régions les plus touchées par la pauvreté et l’exclusion. 

Les femmes et les filles, privées d’éducation

Les femmes et filles des communautés autochtones ont très peu accès à l’éducation, du fait d’une société patriarcale et machiste. Or, l’expérience de CARE a montré qu’une alphabétisation intégrant une sensibilisation aux droits humains, et en particulier aux droits des femmes autochtones, permettait aux femmes d’avoir un meilleur accès aux services publics, à la justice, aux emplois, mais aussi de renforcer leurs capacités de leadership au sein d’instances de décision et de plaidoyer. 

Objectif

Soutenir le respect des droits des femmes autochtones, grâce à l’alphabétisation. Ce projet favorise l’implication des femmes dans les processus de décision grâce à leur capacité à lire et à écrire, en intégrant notamment des groupes de femmes qui défendent leur identité, leurs droits ainsi qu’un accès à la justice.

Les jeunes femmes de 15 à 25 ans sont la cible prioritaire de ce projet.

Activités

Renforcer les capacités techniques et méthodologiques des instances gouvernementales relatives à l’éducation nationale (CONALFA) pour :

  • la mise en œuvre d’une politique d’alphabétisation centrée sur les droits des femmes
  • la mise en place de cours d'alphabétisation via la contractualisation et le renforcement de compétences d'enseignants, la distribution de matériel scolaire, la révision des supports de courts, etc.
  • l’organisation d’ateliers d’alphabétisation et de formation afin de permettre aux filles et femmes autochtones d’exercer leur droit à l’éducation, d’améliorer leur estime de soi et leur capacité à défendre leurs droits 
  • l'élaboration et la réalisation de campagnes de sensibilisation pour l'inscription des femmes aux cours d'alphabétisation

Soutenir le leadership et l’autonomie des femmes autochtones en renforçant la visibilité des groupes de femmes et leurs actions. Cela passe notamment par la mise en place de rencontres entre des groupes de femmes alphabétisées. 

Sensibiliser sur l’importance du droit à l’éducation des femmes autochtones afin d’influencer la politique nationale d’alphabétisation.