La réponse aux urgences humanitaires, d'origine naturelle ou humaine, fait partie intégrante de la lutte de CARE contre la pauvreté et l'injustice.

Les enjeux

Chaque année, des millions de personnes à travers le monde voient leur vie soudainement bouleversée par des conflits ou des catastrophes naturelles.

En 2015, 65,3 millions de personnes ont dû quitter leur foyer, dont 21,3 millions qui ont trouvé refuge dans un pays étranger*. La plupart d’entre elles se retrouvent à vivre dans des abris de fortune insalubres où le risque de maladie et d’épidémie est élevé. Le manque d’eau potable et de nourriture menace également leur survie.

*Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés

L'ONG humanitaire CARE vient en aide aux populations affectées par des crises.
Depuis le début de la crise au Soudan du Sud en 2013, CARE a porté assistance à plus de 300 000 personnes. ©2014 Josh Estey / CARE

Les solutions

Grâce à une présence à long terme dans de nombreux pays, CARE a une approche globale de l'urgence, en apportant à la fois une réponse aux besoins urgents et ponctuels des populations et des solutions durables.

L'action de CARE se décline en 3 temps :

Préparer

Dans sa stratégie, CARE prend en compte l'augmentation de la fréquence et de l'intensité des catastrophes naturelles sous l'effet du changement climatique.

Une bonne préparation peut sauver des vies, réduire les impacts des catastrophes et aider les personnes à se reconstruire plus rapidement.

Pour aider les communautés à renforcer leur résilience, CARE mène des programmes de réduction des risques de catastrophes et des plans de préparation à l'urgence.

Répondre

Des ressources financières allouées spécifiquement à l'intervention d'urgence permettent à CARE de fournir une aide rapide et efficace aux communautés dans le besoin.

S'appuyant sur un personnel déjà présent sur le terrain et une équipe mondiale d'experts de l'urgence, CARE fournit une assistance rapide et effective aux communautés.

Les domaines clés d'intervention d'urgence de CARE comprennent l'accès à l'eau, à l'hygiène et à l'assainissement, les abris d'urgence, la sécurité alimentaire, la santé sexuelle et reproductive.

La dimension du genre dans les urgences est cruciale : les crises affectent différemment les femmes, les filles, les hommes et les garçons, CARE entend répondre aux besoins de chacun de manière adéquate.

Se reconstruire

L'ONG humanitaire CARE vient en aide aux populations affectées par des crises.
Suite au séisme de 2015 au Népal, CARE forme les familles et les maçons à rebâtir des maisons plus solides. © 2015 / CARE

Les conséquences des catastrophes s'inscrivent sur le long terme. CARE travaille avec les survivants pour les aider à se reconstruire après la fin de la crise.

Notre objectif est de faciliter une transition aussi rapide que possible de la réponse d'urgence à la réhabilitation dans une optique de développement durable.

CARE apporte des services de soutien psychosocial et fournit une aide en vue de la reconstruction économique dans les domaines de l'éducation, la santé (nutrition, santé sexuelle et reproductive), l'agriculture et la gestion des ressources naturelles.

Prendre en compte les effets des crises sur les femmes

• Les crises affectent différemment les femmes et les hommes. Il est essentiel d'évaluer les besoins spécifiques des unes et des autres pour y répondre de manière adéquate. Ainsi, dans un premier temps par des évaluations sont menées par des équipes mixtes.

• Il faut également prendre en compte les impacts sociaux des crises. Lorsque les systèmes de régulation interne existants éclatent, les inégalités peuvent être exacerbées. Pour y remédier, CARE mène notamment des programmes de prévention de la violence sexuelle. Dans les camps de réfugiés, CARE construit des installations sanitaires séparées pour sécuriser les lieux et protéger les femmes.

• Les femmes sont un moteur indispensable de la reconstruction. CARE mène donc des ateliers de formation et soutient la création d'associations de crédit et d'épargne pour leur permettre de retrouver une source de revenus.

Le saviez-vous ?
  • En 2015, CARE France est intervenue dans des situations d'urgence et de post-urgence dans 9 pays et les actions de réponse à l'urgence ont représenté 38% de notre budget.