Au Liban, la population sombre dans la pauvreté du fait de la crise

Explosions à Beyrouth en août 2020, pandémie de Covid-19, pénuries de blé du fait de la guerre en Ukraine… Une succession de drames se sont ajoutés à la crise économique qui frappe le Liban depuis plus de 3 ans. Conséquences ? Les populations libanaises sombrent dans la pauvreté.

« Les gens sont très inquiets pour demain. Beaucoup sont confrontés à des questions essentielles de survie. Le panier alimentaire minimum est bien au-dessus de leur portée », a déclaré Bujar Hoxha, directeur de CARE Liban.

En mai 2022, nos équipes sur place ont mené une enquête sur l’augmentation des prix de 13 produits alimentaires essentiels. En 3 mois, leur valeur a augmenté de 81% en moyenne ! Et aujourd’hui, ce sont les énergies qui battent des records. Le prix de 20 litres d’essence est désormais plus élevé que le salaire minimum. Des conséquences qui pèsent sur la population mais également sur les hôpitaux et les services publics qui dépendent du carburant pour fonctionner.

Infographie sur le salaire minimum et la crise qui se joue au Liban

En effet, entre la chute de la valeur de la monnaie locale et l’augmentation vertigineuse des prix des produits essentiels, beaucoup de Libanais et de réfugiés ne peuvent plus subvenir à leurs besoins. Beaucoup de familles luttent pour manger et survivre. Plus de 80% de la population vit sous le seuil de pauvreté.

« C’est une véritable chute libre dont on ne voit pas le bout. Les familles libanaises, syriennes et palestiniennes qui vivent au Liban s’enfoncent encore plus dans l’extrême pauvreté. Les besoins sont immenses », a déclaré Bujar Hoxha, directeur de CARE au Liban.

Au Liban, CARE continue d’aider les populations

Dans tout le pays, nos équipes travaillent sans relâche pour aider les populations à faire face à cette crise. CARE apporte une aide humanitaire essentielle :

  • Distributions d’urgence aux personnes les plus vulnérables (nourriture, kits d’hygiène)
  • Soutien des commerces locaux
  • Lutte contre les violences sexistes et sexuelles
  • Soutien d’organisations de femmes dans le secteur de la protection et la sécurité alimentaire.

En 2021, CARE est venu en aide à plus de 180 000 personnes au Liban. Mais face aux besoins immenses, la situation laisse craindre le pire. Si rien n’est fait pour lutter contre cette crise, des générations entières risquent d’en subir les conséquences. Le gouvernement Libanais et la communauté internationale doivent agir pour répondre de toute urgence aux besoins humanitaires.

Une équipe CARE au Liban effectue des distributions de radiateurs, matelas et couvertures aux réfugiés syriens

En savoir plus