Doha veut devenir indépendante grâce à l’école en Jordanie

Comme des millions de personnes, Doha, sa mère et ses deux frères ont été forcés de fuir la guerre qui ravage la Syrie.

Ils vivent aujourd’hui dans un camp de réfugiés en Jordanie. Malgré les épreuves, la jeune fille de 13 ans n’a pas perdu espoir. Et pour cause : arrivée en Jordanie, l’école lui a redonné confiance !

« Plus tard, je serai avocate. Tellement de choses ne vont pas dans le monde. Je veux me battre pour ce qui est bien. Ce rêve me donne de la force et me permettra d’être indépendante” explique Doha.

Les frais liés à sa scolarité ont failli devenir un obstacle, surtout avec la pandémie de Covid-19 qui a mis la famille en grande difficulté. Alors, quand CARE a proposé un soutien financier pour que Doha puisse continuer à aller à l’école, ce fût un soulagement pour sa mère.

« C’est une chose de moins qui pèse sur mes épaules. Chaque fois que les dépenses scolaires augmentent, je ne m’inquiète pas car je sais que CARE va m’aider » explique Fayha, sa mère.

En effet, ce soutien permet de payer les fournitures nécessaires à Doha pour qu’elle puisse étudier sereinement. Mais aussi le bus scolaire ! Comme ça, Doha peut aller à l’école en toute sécurité.

Portrait de Doha dans le centre communautaire de CARE qui l'aide pour aller à l'école en Jordanie

« L’école est la seule façon de réaliser mon rêve » explique Marwa en Jordanie

Portrait de Marwa dans le centre communautaire CARE, qui la soutient pour aller à l'école en Jordanie

Au gouvernement, maintenant !

Comme Doha, Marwa et sa famille ont fui la Syrie quand elle était toute petite. Leur maison a été détruite par les bombardements, emportant tout ce qu’ils possédaient. Marwa a dû apprendre à vivre loin de chez elle, dans un camp de réfugiés en Jordanie.

L’école est devenue une véritable échappatoire pour Marwa. Depuis trois ans, CARE apporte le soutien nécessaire pour qu’elle puisse continuer à étudier. Et suffisamment pour que sa grande sœur, Toqa, puisse aussi finir ses études !

« J’étais si triste et déçue de ne plus pouvoir offrir une éducation à mes enfants. Alors, quand CARE m’a aidé, ce fût le moment le plus heureux de ma vie » raconte Hind Issa, la mère des deux filles.

Le rêve de Marwa ? « Je veux devenir architecte pour reconstruire ma maison et la Syrie » explique-t-elle. Et nous ferons tout pour que cela se réalise !

CARE soutient les familles vulnérables en Jordanie​​

Dans le pays, CARE se bat pour améliorer l’accès à l’éducation des filles et des garçons. Grâce au soutien financier apporté par CARE, les familles peuvent payer le bus scolaire et acheter les fournitures nécessaires pour l’école. CARE apporte également un soutien psychosocial. Enfin, pour que les familles puissent subvenir à leurs besoins de façon autonomes, CARE les aide à se créer de nouvelles sources de revenus à l’aide de formations et des groupes d’épargne.

© CARE