Comprendre les impacts la guerre en Syrie

Les populations civiles sont les premières victimes de la guerre

L’association CARE lutte contre les violences et les inégalités dans plus de 100 pays, dont la Syrie. Parce que la solidarité n’a pas de frontières.

"J’avais 6 ans quand la guerre a commencé. J'ai grandi avec le bruit des explosions. Lorsqu’un avion a attaqué mon école, j’ai vu mes amis mourir devant moi."

Sidal, aujourd’hui réfugiée en Jordanie et soutenue par CARE

Après une décennie de guerre, la population est à bout de souffle : violences et destructions, pauvreté et faim… Beaucoup des infrastructures vitales – telles que les hôpitaux, écoles, marchés, habitations – ont été endommagées ou détruites tout au long du conflit. À ceci s’ajoutent les difficultés d’accès pour l’aide humanitaire, à cause des violences, et maintenant la pandémie mondiale de Covid-19.

Chiffres clés

13,4 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire pour survivre en Syrie

Plus de 80%

des personnes en Syrie vivent dans la pauvreté

Plus de 12,4 millions

de personnes souffrent d'insécurité alimentaire

2,4 millions

d'enfants ne vont pas à l’école

Sources : Nations Unies,  ICRC,  Programme Alimentaire Mondial, 
UNICEFUNICEF
 

La pire crise de réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale

"Après des jours de marche sans manger, nous avons trouvé refuge dans un camp de tentes. Je suis obligée de faire les poubelles pour survivre."

Une maman de 53 ans vivant dans un camp de déplacés en Syrie

6,7 millions de personnes ont été forcées de fuir leur maison et les violences en Syrie. La plupart vivent désormais dans des camps de fortune de déplacés. Et 6,6 millions de Syriens ont fui les violences et leur pays (1). 

Dans les pays d’accueil, les réfugiés syriens vivent dans des conditions très précaires. Contraints de fuir dans l’urgence, ils n’ont bien souvent que ce qu’ils avaient sur le dos au moment de leur départ. En Jordanie par exemple, 80% des réfugiés syriens vivaient sous le seuil de pauvreté avant la pandémie, qui n’a fait qu’empirer la situation (2).

1 Source : Nations Unies, 2021, 2 Source : HCR, 2021

© CARE

© CARE

Nos solutions pour apporter une aide durable en Syrie

Plus d’1,5 million de personnes ont été aidées par CARE et nos partenaires en Syrie en 2020. Nos équipes, originaires de Syrie, et les associations syriennes que nous soutenons, connaissent parfaitement les problématiques et solutions locales. Pour des actions rapides et des résultats durables

L’ONG humanitaire CARE apporte une aide d’urgence en Syrie
© CARE

Face à la crise humanitaire, CARE apporte une aide d’urgence

Grâce à nos multiples expertises, nous apportons une aide globale auprès des populations affectées ou déplacées par les violences armées.

Nous menons aussi des actions de développement sur le long terme

Pour que les populations syriennes ne dépendent pas entièrement de l’aide humanitaire et puissent retrouver leur autonomie, nous soutenons un développement durable.

CARE soutient aussi les réfugiés syriens et communautés-hôtes dans les pays d’accueil voisins (Liban, Jordanie, Turquie, Irak) via des distributions d’urgence mais aussi à travers l’accès à l’éduction et un soutien psychosocial et économique.

L’ONG humanitaire CARE aide les populations en Syrie
© CARE

Des impacts concrets et durables

Pour soutenir les populations syriennes, il n’y pas de petites actions. Toutes comptent.
Et notre soutien fait la différence au quotidien !
  • Mariam est devenue éleveuse et peut nourrir ses enfants

    « Nous n’avions plus rien. » Lorsque son mari est mort, Mariam s’est retrouvée seule avec ses deux enfants à nourrir. CARE lui a fourni des chèvres ainsi qu’une formation en entreprenariat et en santé animale. « J’ai retrouvé espoir. J'espère que mes enfants auront une vie meilleure. »

    Faites la différence !

    Avec un don de 320€, soit 80€ après réduction fiscale, vous offrez, par exemple, deux chèvres à une famille. Vous lui permettez d’avoir une source de revenu et de sortir de l’extrême pauvreté.

    L’ONG CARE apporte une aide humanitaire en Syrie
  • Hassan, ambulancier, sauve des vies chaque jour

    « Je vois ce qu’il y a de pire dans cette guerre. » En Syrie, le personnel soignant soutenu par CARE lutte chaque jour pour soigner les victimes de la guerre. « Quand nous conduisons l'ambulance, c’est une course pour essayer d’éviter les tirs incessants. »

    Faites la différence !

    Avec un don de 100€ par mois pendant un an, soit 25€ après réduction fiscale, vous soutenez par exemple un centre médical. C’est toute une communauté qui a accès à des soins de santé.

    Hassan, ambulancier, sauve des vies chaque jour
  • Maram, 10 ans, se bat pour rester à l’école

    À 10 ans, Maram est la plus âgée des 22 enfants réfugiés chez ses grands-parents après avoir fui les combats. « J’ai dû arrêter l’école pour m’occuper des plus jeunes. » CARE l’a aidée à y retourner. Entre ses études et ses responsabilités à la maison, Maram se bat. « Je rêve de devenir professeure. »

    Faites la différence !

    Avec 80€, soit 20€ après réduction fiscale, vous offrez par exemple les frais de scolarité d’une fille pour un semestre. C’est son présent et son futur que vous changez.

    Maram, 10 ans, se bat pour rester à l’école

Rejoignez la communauté #WeCARE !

La communauté CARE en France, ce sont 200 000 personnes formidables qui luttent contre les injustices.
Vous aussi, aidez concrètement des millions de personnes dans le monde à sortir de la pauvreté. Rejoignez-nous ! 

Témoignage

« Agir avec une ONG, c’est devenir acteur de changement, ne pas rester simple observateur. Je soutiens CARE pour son action complète : agir dans les urgences et lutter contre les problèmes plus profonds. »

 

Thibaut, donateur mensuel depuis 2008

« En 1947, nous avons reçu des colis de CARE : nourriture et vêtements. Après la guerre, nous avions peu de choses. J’avais 14 ans, ça été l’événement de ma vie. Je n’oublierai jamais CARE. Et aujourd’hui, c’est à mon tour de donner. »

 

Erika, bénéficiaire de CARE en 1947 et donatrice depuis 2014
Label Don en Confiance

« CARE est labellisée “Don en Confiance” depuis 2006. Ce label garantit que les dons sont bien utilisés et contribuent à aider concrètement les personnes qui en ont le plus besoin. Le Don en confiance est un organisme externe et indépendant qui contrôle la déontologie d’une centaine d’associations françaises sur plusieurs critères :  l’efficacité, le désintéressement, la transparence et le respect des donateurs. En sollicitant le label, CARE s’est engagée à respecter tous ces critères. »

Mathilde Cuchet-Chosseler, déléguée déontologie et relations extérieures du Don en Confiance
Previous
Next