La pire crise humanitaire au monde

Après plus de quatre ans de conflit, le Yémen est la pire crise humanitaire au monde. Et la situation se dégrade chaque année : augmentation des besoins humanitaires et escalade de la violence. Aujourd’hui, 80% de la population, soit 24,1 millions de personnes, ont besoin d’une aide humanitaire d’urgence. 

Les civils, premières victimes de la guerre

Les populations civiles et les infrastructures publiques (hôpitaux, écoles, fermes, marchés, services d’approvisionnement en eau et en nourriture) sont régulièrement attaquées en toute impunité. L’économie de ce pays pauvre est totalement en ruine et les services publics souvent inexistants.

L’utilisation de la faim comme arme de guerre aggrave une situation humanitaire déjà catastrophique. Le prix de la nourriture a ainsi augmenté de 150% par rapport à 2015. Environ 17 millions de personnes, soit plus de 60% de la population, souffrent d’insécurité alimentaire. 

L’action de CARE

CARE aide 1,5 million de personnes chaque mois dans 12 gouvernorats du Yémen. CARE mène de nombreux projets d’aide humanitaire dont :

  • Sécurité alimentaire : distribution de nourriture et d’assistance financière, soutien à l’agriculture, distribution de semences et petits ruminants.
  • Eau et assainissement : réhabilitation des sources d’eau, construction de toilettes, distribution de kits d'hygiène, sensibilisation à l'hygiène pour prévenir la propagation de maladies d'origine hydrique comme le choléra.
  • Santé maternelle et reproductive : soutien de maternités et centres de santé, formation de personnel de santé et sages-femmes.
  • Soutien à l’autonomisation économique des jeunes : formation professionnel, accompagnement technique et distribution de prêts pour les femmes qui veulent développer des petites entreprises. 

Les projets soutenus directement par CARE France s’intègrent à la stratégie développée par notre bureau local.