Pourquoi s'engager ?

Les civils sont tués en toute impunité au Yémen

Les armes françaises utilisées dans la guerre au Yémen

Malgré les alertes répétées des Nations unies et des ONG, la France continue de vendre et de transférer des armes à des pays impliqués dans le conflit au Yémen. Des pays qui bombardent des populations civiles. La France ne respecte pas ses engagements internationaux, notamment le Traité sur le commerce des armes qui interdit tout transfert d’armes à des pays susceptibles de les utiliser contre des populations civiles.

La France se rend complice de crimes de guerre au Yémen et alimente la pire crise humanitaire au monde. 

Pour la France, la vente d’armes rapporte gros. Mais au Yémen, elle coûte des vies.

80% des victimes des six ans de guerre au Yémen sont des civils. Les écoles, les marchés sont régulièrement attaqués et bombardés en toute impunité. La moitié des hôpitaux ne fonctionne plus. Des navires de combat fabriqués par la France contribueraient aussi au blocus du pays et donc à l’utilisation de la faim comme arme de guerre. 16,2 millions de personnes vivent dans des conditions proches de la famine (1).

Alors que les populations yéménites sont totalement prises au piège, les citoyennes et citoyens français disent STOP !

(1) Source : Nations unies, 2021
  • « Un éclat d'obus m'a blessé. Ils ont dû m’amputer. Avec cette guerre, j'ai littéralement tout perdu : ma vie, mon éducation et mon bras. »

    Naseem, soutenue par CARE au Yémen

  • « La faim et la peur ne nous quittent plus. Nous avons fui les bombardements dans la panique. Nous n’avons plus rien. »

    Khayriyyah soutenue par CARE au Yémen

    Les populations civiles sont les premières victimes de la guerre au Yémen

L’impact de notre mobilisation

On fait bouger Parlement et gouvernement

Alors que les populations yéménites sont totalement prises au piège, les citoyennes et citoyens français disent STOP !

Une première victoire au Parlement contre les ventes d’armes au Yémen

Les parlementaires français ont entendu notre mobilisation ! En novembre 2020, ils ont enfin demandé à être impliqués dans le contrôle des exportations d’armes françaises, jusque-là menées à huis clos entre ministères.

C’est le résultat de l’action de plus de 22 000 membres de la communauté CARE et d’une coalition d’associations (CARE, Amnesty, Médecins du Monde, Oxfam, SumOfUs, etc.). Ensemble, nous avons donc le pouvoir de changer les choses !

Des ONG luttent contre les ventes d’armes au Yémen pour protéger les populations civiles au Yémen.
Yémen

Au gouvernement, maintenant !

En juillet 2021, le gouvernement a fait un premier geste : il a ouvert la voie à une présentation régulière au Parlement des exportations et transferts de matériels de guerre. La prochaine étape pour nous ? S’assurer que ce contrôle devienne réel et effectif dès 2022 !

On peut y arriver. La preuve : d’autres pays ont bougé face à la pression citoyenne. Ils ont agi pour leurs armes ne soient pas utilisées par des pays susceptibles de les utiliser contre des populations civiles.

  • 12 pays européens (dont l’Allemagne, la Belgique, l’Italie et le Royaume Uni) ont déjà suspendu ou limité leurs exportations d’armement aux pays impliqués au Yémen.
  • En janvier 2021, les États-Unis, premier exportateur d’armes au monde ont fait de même.

Je me mobilise avec CARE

Continuons le combat pour protéger les populations au Yémen

Je participe à la mobilisation

Pour que la France ne soit plus complice de crimes de guerre, rejoignez-nous ! La pression des citoyens a déjà fait ses preuves : on a fait bouger les Parlementaires. Pétitions, mobilisations devant l’Assemblée nationale et dans les rues, dénonciations dans les médias, interpellations des ministères… Abonnez-vous à notre newsletter pour tout savoir sur nos prochaines mobilisations.   

Un kit de mobilisation

Plus on sera nombreux, plus on aura d’impact. Vous pouvez sensibiliser vos proches. Téléchargez ces images et partagez ces messages sur vos réseaux sociaux :

La France se rend complice de crimes de guerre au Yémen. Des milliers de civils sont tués en toute impunité. STOP à la vente d’armes françaises aux pays qui bombardent les civils ! #YemenCantWait #PasEnMonNom #WeCARE

Je veux connaitre les prochaines mobilisations de CARE :

Abonnez-vous à notre newsletter recevoir toute l’actualité de nos actions au et pour le Yémen.

Je fais un don pour apporter une aide

Des millions de familles vivent dans la peur et souffrent de la faim au Yémen. CARE est l’une des rares ONG agissant dans les zones les plus touchées par les combats. Grâce à nos multiples expertises et à la connaissance du pays par nos équipes locales yéménites, CARE apporte une aide d’urgence et de long terme :

0 Yéménites sur 3

ont besoin d’une aide humanitaire pour survivre

Source : Nations unies, 2021 

CARE aide chaque mois près d’un million de personnes. Vous pouvez nous aider à sauver des vies !

120 €

30 € après réduction fiscale

Vous fournissez par exemple de la nourriture à toute une famille pendant un mois

100 €

25 € après réduction fiscale

Vous permettez par exemple de réparer un forage et donner de l’eau potable à tout un village.

300 €

75 € après réduction fiscale

Vous permettez par exemple de construire des latrines dans un camps de familles déplacées par les violences, afin de prévenir les épidémies.

Faire un don à CARE en toute confiance

Association de solidarité internationale, CARE a aidé plus de 92 millions de personnes en 2020. Nous luttons contre la pandémie de Covid-19 partout dans le monde. Et nos équipes agissent aux côtés des populations les plus vulnérables pour les aider à sortir de l'extrême pauvreté et des violences.

Rejoignez la communauté #WeCARE !

200 000 personnes qui luttent contre les injustices ? C’est la communauté CARE en France. Vous aussi, vous avez le pouvoir d’aider des millions de personnes au Yémen et dans le monde. Rejoignez-nous !  

Témoignage

« Chaque bombe fabriquée et envoyée au Yémen peut briser des familles entières. Sur le corps des Yéménites passent la guerre, l’hypocrisie internationale et les armes. » 

 

Murad Subay, artiste yéménite mobilisé avec CARE.

« CARE existe depuis de nombreuses années et a prouvé qu’on pouvait leur faire confiance. Je les soutiens notamment pour agir lors des urgences. »

 

Martine, donatrice mensuelle

« Agir avec une ONG, c’est devenir acteur de changement, ne pas rester simple observateur. Je soutiens CARE pour son action complète : agir dans les urgences et lutter contre les problèmes plus profonds. »

 

Thibaut, donateur mensuel depuis 2008
Label Don en Confiance

« CARE est labellisée “Don en Confiance” depuis 2006. Ce label garantit que les dons sont bien utilisés et contribuent à aider concrètement les personnes qui en ont le plus besoin. Le Don en confiance est un organisme externe et indépendant qui contrôle la déontologie d’une centaine d’associations françaises sur plusieurs critères :  l’efficacité, le désintéressement, la transparence et le respect des donateurs. En sollicitant le label, CARE s’est engagée à respecter tous ces critères. »

Mathilde Cuchet-Chosseler, déléguée déontologie et relations extérieures du Don en Confiance
Previous
Next