Tchad

Amélioration des conditions d’apprentissage des enfants à l’école en contexte de Covid-19

Fiche projet

Début : août 2020
Fin : juillet 2021
Localisation : Province du Lac Tchad, Départements de Wayi et de Kouloudia
Budget : 400 000 €
Financé par : CDC
Bénéficiaires : 2630 bénéficiaires directs (1200 élèves de l’école primaire, 30 enseignants et 1400 personnes de la communauté dont les membres de 10 Associations de Parents d’Elèves / Associations de Mères Elèves)

Au Tchad, la pandémie de Covid-19 a impacté la scolarité de milliers d’enfants. CARE agit dans la région du Lac Tchad pour encourager le retour des enfants à l’école en toute sécurité, et dans des conditions favorables à leur réussite scolaire.

Contexte

Le bassin du Lac Tchad, une région touchée par l'instabilité et les violences

Depuis 2015, la province du Lac Tchad fait face à une crise causée par l’insurrection de groupes armés dans les pays bordant le lac (Cameroun, Niger, Nigéria, Tchad) et à la dégradation rapide de l’environnement. 

Cette situation d'instabilité a entrainé d’importants déplacements de populations : en août 2020, plus de la moitié de la population de la province du Lac au Tchad – soit plus de 363 0000 personnes – est déplacée.

Un système éducatif fragile

Le système éducatif au Tchad souffre de difficultés structurelles dues au manque d’équipements et de personnel qualifié. Dans le pays, de nombreux enfants en âge d’aller à l’école ne sont pas scolarisés. 

La fermeture provisoire des écoles entrainée par la COVID-19 perturbe encore plus l’accès à l’éducation et prive de nombreux enfants vivant dans des milieux violents de lieux sûrs. 

L’école comme moyen d’autonomisation des filles

L’éducation des filles est un facteur clé dans la réduction de la pauvreté, de la mortalité infantile, dans la promotion de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des filles et des femmes. Aussi, le retour des filles doit être particulièrement encouragé lors de la réouverture des écoles en novembre 2020. 

Objectif

Améliorer les conditions d’apprentissage et soutenir l'accès des enfants à un enseignement primaire de qualité et sain qui contribue à la lutte contre le COVID 19

Activités

  • Améliorer les infrastructures scolaires : construction et réhabilitation de deux écoles, appui en équipement scolaire (tables, bancs, tableaux), matériels didactiques et petites réhabilitations (réparation toiture, extension des bâtiments, etc.) pour huit écoles, dotation de kits scolaires à 1200 enfants.
  • Améliorer les capacités des enseignants et soutenir les associations de parents d’élèves : appui en activités génératrices de revenu pour les associations de parents et de mères d’élèves, formations pédagogiques pour 30 enseignants.
  • Sensibiliser à la scolarisation des filles : campagnes de sensibilisation sur la scolarisation des enfants, spécialement des filles.
  • Sensibiliser à l’hygiène en milieu scolaire dans le contexte de la Covid-19 : mise en place de 10 clubs d’animation sur le genre et l’hygiène et sensibilisation à l’égalité des genres.