Un accès aux soins difficile pour les enfants en situation de handicap

Dans la zone du delta du Danube, les structures de santé adaptées aux personnes en situation de handicap n’existent pratiquement que dans les grandes villes. Et le réseau de transport du pays ne permet pas aux familles qui vivent dans des régions reculées de s’y rendre fréquemment. Conséquence ? Les enfants en situation de handicap sont souvent privés des soins nécessaires pour mieux vivre leur différence.

« Nous avons beaucoup de travail à faire pour garantir pleinement les droits des personnes en situation de handicap en Roumanie, et en particulier des enfants qui ont besoin d’une attention et d’un suivi particulier. Nous devons adapter l’environnement de ces enfants à leurs besoins et leur offrir tous les soins nécessaires pour limiter l’impact du handicap sur leur vie et sur leur développement », explique Bogdan Simion, directeur de SERA ROMANIA.

centre-enfants-handicapes-roumanie
© CARE/SERA
roumanie-enfant-handicap-association
© CARE/SERA

Notre solution ? Un bateau transformé en centre de santé qui va à la rencontre des enfants

Pour relever ce défi, les équipes de deux associations et leur partenaire – CARE, SERA ROMANIA et Penny Romania – ont lancé un pari osé : créer un centre de santé itinérant sur un bateau, dédié aux soins médicaux et thérapeutiques pour les enfants en situation de handicap. C’est une première dans le pays ! Le bateau naviguera dans le delta du Danube et fera escale dans 11 localités, afin d’assurer des créneaux fréquents pour 100 enfants ayant un accès réduit aux soins par voie terrestre et qui vivent dans des familles en situation de précarité.

Le chantier avait pris un peu de retard en raison des contraintes liées à la crise du Covid, mais le bateau a commencé à naviguer au printemps 2022. C’est une immense joie de pouvoir enfin apporter des soins spécialisés aux enfants en situation de handicap de la région !

Le centre dispose de 5 cabinets de consultation thérapeutique et de 6 spécialistes au total. Les enfants ont accès à un panel complet de services :évaluation du handicap, réadaptation et rééducation, conseil aux familles, services d’accueil de jour.

« Les services d’autonomisation et de réadaptation pour les enfants en situation de handicap sont essentiels pour une évolution positive de leur vie. Si pour des raisons diverses, les familles ne sont pas en mesure d’amener les enfants dans les centres adéquats, nous devons tout mettre en œuvre pour que ces centres viennent à eux », selon Bogdan Simion.

Pour plus d’infos : chaque mois, découvrez des histoires inspirantes et des décryptages sur l’actualité. Abonnez-vous à notre newsletter.

Un projet pour limiter l'abandon des enfants

Inauguré le 22 septembre 2021 en présence de la ministre du Travail roumaine, des représentants des autorités locales, de SERA Romania et de l’entreprise Penny Romania, ce bateau fait partie du projet « Toujours en famille ».

Ce projet, financé en partie par des fonds européens et porté par CARE et SERA ROMANIA, vise à réduire l’abandon des enfants auprès des services de l’État. Car on sait que ces placements touchent particulièrement les enfants en situation de handicap.

© CARE

Pour mieux comprendre : le drame des enfants abandonnés en Roumanie et l'action de CARE

Il y a 30 ans, le monde entier découvrait les orphelinats roumains, de véritables mouroirs où 120 000 enfants vivaient dans un dénuement extrême. Certains restaient attachés à leur lit toute la journée. En 1989, l’abandon était devenu un acte banal soutenu par l’État. Ce système n’a été abrogé qu’en 1997, mais reste aujourd’hui entretenu par un contexte économique difficile.  

Depuis 1990, l’association SERA – qui a désormais fusionné avec CARE – oeuvre pour faire respecter le droit de chaque enfant à grandir dans une famille. Nous développons des programmes d’inclusion sociale, de prévention de l’abandon, de fermeture des centres de placements vétustes… L’ensemble de nos différents projets ont déjà aidé plus de 85 000 enfants vulnérables. 

 

En savoir plus