L’analphabétisme a des conséquences dramatiques sur la vie des femmes

L’analphabétisme touche plus de 500 millions de femmes dans le monde et affecte tous les aspects de leur vie quotidienne. : accès à l’emploi, aux droits, et à la santé.

« Quand j’étais petite, je n’ai pas eu la chance d’aller à l’école comme la plupart des enfants de mon âge. Je me suis mariée jeune, j’ai consacré tout mon temps à mon foyer et à l’éducation de mes enfants », témoigne Nadia au Maroc.

 

Partout dans le monde, les filles ont moins accès à l'éducation

Dans de nombreux pays, l’accès à l’éducation pour les filles est loin d’être une réalité. Alors que les garçons vont à l’école, elles sont des millions à rester à la maison pour aider leur famille dans les tâches quotidiennes, à être mariées. A l’âge adulte, isolées et marginalisées, les femmes qui souffrent d’analphabétisme vivent souvent dans une situation de précarité et de dépendance.

L'association CARE mène des projets d'éducation pour les femmes adultes, comme ici au Guatemala
© CARE
L'association CARE mène des projets d'éducation pour les femmes adultes, comme ici au Maroc
© CARE
L'association CARE mène des projets d'éducation pour les femmes adultes, comme ici en Thailande
© CARE

Apprendre à lire et écrire pour construire son avenir

Mais il n’est jamais trop tard pour apprendre ! Depuis 2018, au Maroc, au Guatemala et en Thaïlande, nos équipes offrent à des milliers de femmes des cours hebdomadaires pour leur apprendre à lire, à écrire et à compter. Cela leur permet d’être autonomes au quotidien. 

« J’ai intégré le programme d’alphabétisation de CARE depuis plus d’un an. Aujourd’hui beaucoup de choses ont changé : je peux lire les factures, les pancartes quand je fais mes courses ou encore suivre les devoirs de mes enfants. Je progresse de jour en jour et j’en suis fière".

Nadia, soutenue par l’association CARE au Maroc

Elles ont aussi les moyens de lutter contre les inégalités économiques dont elles sont victimes et de sortir de la pauvreté en créant des petits commerces pour faire vivre leur famille. Au total, ce sont plus de 18 000 femmes qui ont été soutenues en 4 ans. Et autant de vies qui ont changé !

Pour + d’infos : chaque mois, des décryptages sur l’actualité mais aussi des histoires inspirantes. Abonnez-vous à notre newsletter

L'éducation permet aussi à ces femmes de défendre leurs droits

 

Au Guatemala notamment, les femmes autochtones, parlent désormais la langue nationale et peuvent défendre leurs droits. Mieux encore, les femmes soutenues peuvent créer leur propre entreprise et être indépendantes financièrement !

« Aujourd’hui, nous avons plus de possibilités : on peut étudier, obtenir un diplôme, gagner notre propre argent, avoir plus de participation. »

Petrona, soutenue par nos équipes au Guatemala

Et parce qu’elles ont gagné confiance en elles, elles osent désormais faire entendre leurs voix au sein de leur communauté !

« Les femmes de mon village ont plus de rôles. Nous sommes plus sûres de nous. Plus de la moitié expriment leurs opinions dans les réunions. Les femmes de mon village ont beaucoup changé », affirme Pilaikul en Thaïlande.

Le projet Write Her Future

L’association CARE défend les droits des femmes dans le monde et les aide à sortir de la pauvreté.

Depuis 2017, l’ONG CARE a mis en place ces trois programmes d’alphabétisation fonctionnelle à destination des femmes au Maroc, au Guatemala et en Thaïlande, avec le soutien financier de Lancôme. Pour en savoir plus sur ce projet, découvrez notre livre digital  et visionnez les témoignages des participantes !

© CARE