Offrir un nouveau départ aux enfants abandonnés en Roumanie

En Roumanie, le processus de fermeture des centres résidentiels pour enfants vétustes et inadaptés, se poursuit.

Le dernier en date est celui d’Olteni, figurant sur la liste officielle des orphelinats à fermer en priorité. La situation de chaque enfant a été étudiée, permettant pour certains de réintégrer leur famille. Ainsi, les autres enfants du centre ont pu rejoindre leur nouvelle maison de type familial !

Une maison de type familial construite par CARE et SERA pour accueillir des enfants en Roumanie.

Cette fermeture a été en partie possible grâce à la construction de trois maisons de type familial avec le soutien de CARE et son partenaire SERA. Ces maisons se situent dans deux villes du département : l’une où la scolarité se fait en langue hongroise, l’autre en langue roumaine. Une particularité qui permet d’accueillir les enfants dans les conditions les plus appropriées à leur origine et leur situation.

« Au fil des ans, nous avons mené à bien plusieurs projets en coopération avec la Fondation SERA. Ces maisons ont été construites avec leur soutien. Cet automne, tous les enfants d’Olteni ont pu s’installer dans les trois maisons de type familial », a déclaré Vass Maria, directrice de la Direction de Protection de l’Enfance du département.

Des maisons plus adaptées aux besoins des enfants en Roumanie

Offrant un cadre plus familial et inclues dans le tissu social local, ces maisons sont adaptées aux jeunes qui grandissent dans le système de protection de l’enfance. Douze enfants sont accueillis par maison. Ils y sont entourés et accompagnés par des professionnels.

Une enfant accueillie dans l'une des maisons construite par CARE et SERA en Roumanie.

« Les enfants sont bien installés. Je suis allé les voir avant Noël. J’ai pu assister à une fête avec un guitariste, des décorations, des cadeaux. Voir les enfants aussi joyeux m’a beaucoup touché. » exprime Bogdan Pavel, coordinateur du projet pour SERA ROMANIA

Dans l’une des villes, les enfants peuvent aussi participer à des activités dans le centre thérapeutique voisin, ouvert il y a deux ans avec l’aide de SERA. Le prochain projet ? La construction d’un centre thérapeutique plus grand pour pouvoir accompagner encore plus d’enfants en situation de handicap. Car les besoins sont là !

L'action de CARE - SERA Romania

L’ONG SERA (Solidarité Enfants Roumains Abandonnés) travaille en Roumanie depuis 1990 pour la protection des enfants en difficulté et la lutte contre le phénomène de l’abandon. CARE France travaille en partenariat avec SERA ROMANIA où elles mènent plusieurs actions, en partenariat avec les autorités locales, afin de faire respecter le droit de chaque enfant de grandir dans une famille :

  • Fermeture des centres de placement et création de maisons de type familiale. Depuis 1991, SERA a fermé 91 centres de placement et créé plus de 88 maisons de type familial
  • Prévention de la séparation des familles et de réintégration des enfants dans leurs familles. SERA a permis à plus de 2 500 enfants de retrouver ou rester dans leurs familles.
  • Création de centres thérapeutiques pour enfants en situation de handicap, offrant un suivi et des activités de réhabilitation par des spécialistes. Ces centres permettent de limiter l’institutionnalisation des enfants à cause de leur handicap. SERA en a créé plus de 74 dans tout le pays.
  • Mise en place d’équipes de planning familial itinérant pour prévenir les grossesses non désirées. L’objectif est de conseiller et d’accompagner les populations vulnérables sur les méthodes de contraception. Également, prévenir les grossesses non désirées pouvant entrainer l’abandon de l’enfant. Le programme de planning familial itinérant couvre aujourd’hui 3/4 des départements du pays (31 sur 41) et est reconnu par l’État roumain comme un modèle, la gestion des équipes est ensuite reprise par les autorités locales.